Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS SUR LE GRILL
 


Sommaire des actualités

février 2011

Conseil de l'Union Europénne

Le 21 février, les 27 ministres des Affaires étrangères ont réaffirmé que l'Union européenne est résolument attachée à la promotion et à la protection de la liberté de religion ou de conviction sans aucune discrimination. La liberté de religion ou de conviction est intrinsèquement liée à la liberté d'opinion et d'expression, ainsi qu'à d'autres droits de l'Homme et libertés fondamentales, qui, ensemble, contribuent à la mise en place de sociétés pluralistes et démocratiques.

Lire la déclaration

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Cher exposant, chère exposante, la Miviludes vous surveille

Lors d’un salon Bien-être, Médecine douce et Thalasso, qui regroupait 310 stands du 3 au 7 février 2011 à Paris, les organisateurs ont cru bon de diffuser un message de mise en garde à leurs exposants. Ce message les informait que la Miviludes tenait à ce qu’ils soient conscients des possibilités de dérives et les exhortait à rester vigilants, tous diagnostics et allégations thérapeutiques étant à proscrire. Dans ce tract, les organisateurs prévenaient également que « ils (La Miviludes) se rendront sur le salon pour observer les stands (produits, documentations) et entendre les discours tenus (stands et conférences) ».

En outre, afin de bien mettre les points sur les « i », une affiche précisait :

"Les pratiques de soins ou de bien-être non réglementées ou non validées scientifiquement peuvent conduire à des dérives, voire à la commission d'infractions pénales.

Soyez vigilants si l'on vous conseille de rompre avec votre famille, votre médecin, votre entourage ou votre traitement médical habituel pour favoriser votre guérison.

En cas de doute, vous pouvez consulter le site du Ministère de la santé, http://www.sante-sports.gouv.fr, rubrique « Les dossiers de la santé de A à Z médecines complémentaires'', et le site Internet de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) : http://www.miviludes.gouv.fr

Le site du ministère français de la santé projette en effet de publier des fiches sur différentes médecines alternatives, pas forcément pour les recommander, vantant plutôt le côté rigoureux et éthique des autorisations de mise oeuvre des traitements conventionnels, allant même, non sans une ironie involontaire, jusqu’à affirmer que les effets indésirables liés aux pratiques conventionnelles sont le plus souvent connus et prévisibles. Une affirmation un peu décalée face aux nombreux soupçons de collusion entre certaines instances officielles et les grands laboratoires, et à un doute certain sur le sérieux des Autorisations de mise sur le marché des médicaments.

Mais nous sommes bien au coeur de « l’exception française », comme aiment à le proclamer les tenants d’une certaine police de la pensée.

source : http://www2.jlml.fr/index.asp?cat_id=9&subcat_id=29&doc_id=346

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Cinq médecines alternatives remboursées en Suisse, après référendum

La voix populaire en a décidé ainsi (avec 67 % de oui) : cinq médecines non conventionnelles seront remboursées en Suisse à dater du 1er janvier 2012. Il s’agit de l’anthroposophie, de l’homéopathie, de la phytothérapie, de la thérapie neurale et de la médecine traditionnelle chinoise. Celles-ci seront évaluées sur 6 ans par un institut internationalement reconnu, ce qui permettra d’échapper au contexte politique Suisse. Certains parlent du National Institute of Health aux États-Unis ou du National Institute of Clinical Excellence au Royaume-Uni, qui travaillent déjà tous deux sur ce type de médecines. L’institut choisi devra rendre compte de leur efficacité, de leur adéquation et de leur caractère économique.

« Nous sommes confiants, a déclaré Hansueli Albonico, président de l’Union des sociétés suisses de médecine complémentaire, car nous avons plus de 2000 bonnes études cliniques à disposition. Il s’agit désormais de combler les lacunes.» En Suisse, environ 17 200 thérapeutes répertoriés pratiqueraient les médecines alternatives et complémentaires, un chiffre probablement sous-estimé, qui traduit la très forte demande dans ce pays.

Un exemple qui pourrait être suivi par l’Allemagne, également très engagée sur le sujet.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Prescrivez-le, sinon ça pourrait mal se passer

Le laboratoire américain Ely Lilly est dans le collimateur, après la divulgation d’une vidéo destinée à motiver les visiteurs médicaux qui met en scène une panthère noire (la visiteuse médicale), faisant se déshabiller un médecin et le fouettant pour qu’il prescrive à ses patients du Zyprexa, un antipsychotique, à l’aide d’arguments frappants : « Prescrivez-le, sinon ça pourrait mal se passer ». Cette vidéo de facture française a déjà été visionnée lors de réunions régionales des visiteurs médicaux de la firme. Après la révélation du scandale par Libération le 2 février dernier, la direction d’Ely Lilly France invoque « une erreur en interne » de « cadres en début de carrière », concernant cette vidéo « à usage exclusivement interne ».

Il y a dix ans, lors de son lancement à grands renforts de publicité (la campagne « viva Zyprexa » par exemple), la presse médicale vantait cet antipsychotique de nouvelle génération qui supprimait les effets secondaires Parkinsoniens (pyramidaux) de ses prédécesseurs, et l’on notait alors que " les patients étaient beaucoup moins assommés, ils étaient plus présents". Avantage non négligeable pour le labo, le nouveau médicament valait également 10 fois plus cher que ses prédécesseurs, ce qui a rapporté 4,3 milliards de dollars par an au laboratoire, avec plus de 20 millions d’usagers dans le monde parmi lesquels des patients étiquetés schizophrènes, mais aussi bipolaires ou simplement anxieux, car la prescription s’est rapidement étendue aux personnes âgées, aux enfants, etc.

Petit détail : aux États-unis, Ely Lilly a été condamné à une amende record de 1,4 milliards de dollars concernant le Zyprexa, par le RICO (un tribunal US mis en place en 1970 contre la corruption et le racket mafieux), et 1200 plaintes seraient encore en instance. Par ailleurs, Ely Lilly a négocié à l’amiable avec une partie des plaignants individuels en déboursant une somme additionnelle de 1,3 milliards de dollars. On reproche au médicament de provoquer la prise de poids (de 10 à 50 kgs, confirmé par des utilisateurs français sur les forums), de favoriser l’apparition du diabète et d’augmenter les risques de décès (par AVC ou tachycardie). Des études ont également reproché au Zyprexa de favoriser la violence et le suicide chez les enfants.

Une vidéo très mal venue donc.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

OMS : encore un conflit d’intérêts ?

L’épisode de la grippe A avait soulevé de nombreuses questions concernant de possibles conflits d’intérêts au sein de l’OMS, la Russie menaçant même de se retirer de l’organisation. Une controverse s’élève à nouveau au sujet de la nomination de Paul Herrling, directeur de la recherche chez Novartis, au sein d’un comité d’experts chargé par l’OMS de définir une politique de recherche et le développement de traitements concernant les pathologies des pays pauvres. Comme le déclare James Lowe, de l’ONG américaine Knowledge Ecology International (KEI), « il ne peut être à la fois l’auteur d’une proposition, celui qui doit l’évaluer et celui qui pourrait en bénéficier à travers Novartis ». James Lowe pense que les États-unis et l’Europe ont imposé cette nomination malgré les critiques, en menaçant de ne pas reconduire un expert argentin favorable aux thèses les pays du Sud. La nomination a été confirmée le 21 janvier dernier.

Déjà, au mois de mai 2010, les pays d’Amérique latine et l’Inde ont sévèrement critiqué le rapport d’un groupe d’experts chargé par l’OMS de proposer des financements innovants concernant ce même sujet, qu’ils trouvaient trop ouverts aux thèses des industriels du médicament.

http://www.initiativecitoyenne.be/article-l-oms-embourbee-dans-un-nouveau-conflit-d-interets-66061956.html

http://lists.keionline.org/pipermail/ip-health_lists.keionline.org/2011-January/000645.html

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Voyages en Tunisie

On a beaucoup parlé de voyages en Tunisie ces derniers jours, et Georges Fenech, président de la Miviludes, pourrait sûrement éclairer nos lanternes sur le sujet. En effet, il préside également l’Association des Échanges franco-tunisiens (EFT), une association qui a vocation à aider les entreprises françaises à s’implanter en Tunisie. Cette association a été fondée par Hosni Djemmali, un homme d’affaire tunisien et homme de presse – chevalier de la Légion d’Honneur -, considéré comme l’ambassadeur bis du régime Ben Ali en France, qui n’hésitait pas à inviter « gratis » des décideurs de l’industrie ou de la haute administration, voire les femmes de ceux-ci lors de « colloques » sur des thèmes hautement sociaux, dans des résidences touristiques.

Pour les 20 ans de l’anniversaire de l’association, l’association a même invité Abdelwahab Abdallah, Ministre conseiller chargé des affaires politiques de Ben Ali, dans un grand palace Parisien pour la cérémonie prévue le 25 janvier. Le projet a tourné court avec la révolution, Abdelwahab Abdallah étant lui-même arrêté le 23 janvier. Tout ceci n’empêche pas Georges Fenech de se répandre la main sur le coeur dans la presse dès le 13 janvier, affirmant que « personne ne peut nier qu'il y a de vrais problèmes de corruption en Tunisie », ou même le 17 janvier « on a tardé à condamner la répression féroce de Ben Ali ».

Il oublie au passage les nombreux communiqués élogieux pour l’ex-président tunisien qu’il avait publié dans le cadre de ses activités parlementaire. Ainsi, le 21 novembre 2007, devant la commission des lois de l’Assemblée nationale, Georges Fenech indiquait avoir visité le Palais de Justice de Tunis et en vantait la dématérialisation des procédures, « un modèle pour notre pays ».

Ce ne sont pas les seules implications de Georges Fenech avec la Françafrique, car il avait été chargé par feu le Président du Gabon Oumar Bongo d’une mission privée de « contrôle » des élections, une mission controversée qui lui avait coûté sa nomination comme premier juge d’instruction de Paris, et il avait également a reçu un soutien « désintéressé » des hommes de l’ombre du commerce des armes en Angola. Quant à « La tolérance zéro », le grand slogan innovateur de l’intéressé, il faudra de toute évidence quelques travaux pratiques supplémentaires pour qu’il en assimile lui-même toutes les implications.

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/ben-ali-fenech-bachelot-co-et-l-87779

 

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

La Miviludes en (rase) campagne

La Miviludes se plaignait il n’y a guère que les autorités locales (préfets, etc.) étaient peu sensibles aux sirènes de la lutte contre les dérives sectaires. C’est sûrement cette bouderie de l’Hexagone qui pousse son Président M. Georges Fenech à prendre son bâton de pèlerin pour se rendre dans des destinations plus chaleureuses, de préférence en période de grisaille : ainsi, ses « missions » (avec frais) en Guadeloupe (nov. 2008), en Guyane (déc. 2009), à Tahiti (déc. 2009), en Nouvelle Calédonie (fév. 2010), en Corse (juin. 2010) et à la Réunion (nov. 2010).

Mais ne soyons pas mauvaise langue, car M. Fenech se rendra au coeur de l’hiver à Millery, commune d’une petite vallée du Lyonnais, pour une conférence le 11 février prochain, sur l’invitation de l’association Thaléia (une Muse Grecque des arts et de la musique) qui s’occupe de culture, de concours de dessins et du téléthon. On ne connaît pas l’urgence de la situation, mais on apprend que l’animatrice de cette association figurait sur la liste candidate menée par Georges Fenech lors des dernières élections régionales.

A moins que notre éternel voyageur ne soit allé chercher l’inspiration auprès de la muse Thaléia, car après les enfants indigo, la formation, la périnatalité, les psychothérapeutes, le New Age, l’enseignement à domicile, les satanistes, les microgroupes de nutritionnistes, les randonneurs, les dangers du « naturel », il devra trouver un nouveau thème pour son rapport annuel, et le filon s’épuise ! En attendant, heureux qui comme Ulysse...

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Partager



Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction - liberté thérapeutique