Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

ACTUALITÉS SUR LE GRILL 2014 CAP Liberté de Conscience

 


Sommaire des actualités

avril 2015

Nouveau rebondissement dans l'affaire du tombeau de Jésus.

Un géologue israélien affirme avoir découvert la tombe de Jésus et de son fils, à Jérusalem.

Comme il fallait s'y attendre, cette découverte est naturellement contestée par des sscientifiques et des théologiens. Mais si elle se confirmait, elle devrait avoir des conséquences sur le christianisme.

D'ici là, il est urgent d'attendre.

Vidéo à découvrir

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

1450 jeunes français partis en Syrie.
par Paul Vinel.

La Commissaire européenne à la justice, Vera Jourova, a estimé que 5000 à 6000 volontaires européens, dont 1450 Français, sont partis en Syrie rejoindre les djihadistes qui luttent contre le régime de Bachar al-Assad. Des chiffres qui pourraient être "fortement sous-évalués" selon Vera Jourova. Rapporté à la population globale, cela révèle un taux de 25 départs par million d'habitants pour la France, et 10 à 12 départs par million d'habitants pour l'ensemble de l'Europe. Un écart significatif qui pose question..

L'explication la plus souvent invoquée pour justifier l'attirance de jeunes adolescents à s'impliquer dans ce conflit lointain, est que les prédicateurs islamistes auraient trouvé des arguments inédits, des méthodes de manipulation mentale particulièrement efficaces pour endoctriner ces jeunes occidentaux. Mais pourquoi plus les français? Un tel argument a vraiment de quoi laisser perplexe. Il laisse supposer des prédicateurs djihadistes supérieurement intelligents et malins, et des responsables politiques, journalistes, médias, et éducateurs européens particulièrement bêtes, incapables d'argumenter contre le discours djihadiste. Et ceci encore plus en France!.

Pour sûr que la véritable raison est à chercher ailleurs!.

Ces dernières années, la France s'est particulièrement illustrée, au prétexte de laïcité à la française, par un rejet épidermique de tout ce qui présentait un caractère religieux dans la sphère publique. Les exemples sont nombreux. Le point d'orgue de cette campagne a été l'interdiction des signes religieux ostentatoires au sein des écoles, lycées et collèges. Exit donc les voiles islamiques, mais également turbans, kippas, crucifix et même sapins de Noël. Mais cela n'a empêché en rien le voile islamique de prospérer dans les rues. L'enseignement public quant à lui s'est transformé en un monde aseptisé, un no mans land vide de toute référence religieuse, et les élèves sont eux devenus des analphabètes, des incultes en religion. Mais voilà, la nature a horreur du vide, et ce nihilisme religieux appelait à une doctrine de remplacement afin de remplir ce vide existentiel..

Et justement l'islamisme radical et violent passait par là, aucune autre doctrine pour s'opposer à lui, des jeunes enfants sans culture religieuse mais avides de transcendance, il lui a suffit de s'installer!.

Sources:.

Djihad: au moins 1450 Français sont partis en Syrie


La France va-t-elle trop loin avec la laïcité ?

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Polémique après le refus de la RATP d'un soutien aux
"Chrétiens d'Orient" sur une affiche.'"

Les affiches pour le concert du groupe Les Prêtres à l'Olympia fleurissent sur les panneaux du métro parisien. Mais elles font aussi polémique. La RATP et sa régie publicitaire ont en effet refusé la mention "au bénéfice des chrétiens d'Orient", ce qui suscite l'incompréhension dans les milieux catholiques. Francetv info revient sur la controverse.

Que s'est-il passé avec les affiches ?

TF1 Entreprises, la production du trio musical créé par Mgr Jean-Michel Di Falco Léandri, avait prévu de mentionner via un bandeau que le concert parisien était organisé au bénéfice des chrétiens d'Orient, explique l'évêque de Gap, mercredi 1er avril. Les recettes du concert doivent être reversées à l'Oeuvre d'Orient, explique l'hebdomadaire catholique La Vie. Mais la RATP et sa régie publicitaire Metrobus s'y sont opposées, demandant que l'on retire "le logo de l'association et la référence aux chrétiens d'Orient".

Que répond la RATP ?

Dans un communiqué diffusé mercredi et repris par Libération, la RATP et Metrobus invoquent, eux, le "principe de neutralité du service public". Elle estime qu’elle ne peut "prendre parti dans un conflit de quelque nature qu'il soit même si elle ne sous-estime pas l'émotion que suscite la situation dramatique des chrétiens d'Orient".'

Et qu'en penser selon nous?

Se référer au principe de neutralité du service public apparait comme un argument faible eu égard à la gravité de la situation au Moyen-Orient. Même Riposte laïque qui ne peut être accusé de parti-pris en faveur de la cathosphère parle de "laïcisme (...) symptomatique de la haine à l’égard de la religion catholique".

La RATP affirme ne pas vouloir prendre parti dans un conflit. Certes, mais il ne s'agit plus de conflit, car les populations massacrées ne sont en conflit avec personne! Les événements dramatiques au Moyen-Orient dépassent largement le cadre du conflit, et même de la guerre, ils sont du registre du génocide et de crimes contre l'humanité! En fait par son refus, la RATP empêche des personnes de bonne volonté d'apporter une aide essentielle a d'autres personnes en grande souffrance et faisant face à de grands danger. La décision de la RATP nous apparait au mieux comme une décision irréfléchie, et au pire comme une hypocrisie criminelle.

Source: Polémique après le refus de la RATP d'un soutien aux "Chrétiens d'Orient" sur une affiche.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

RATP : Ça« l’affiche mal ! »

Ainsi, la Régie publicitaire de la RATP a refusé d’apposer sur son domaine public (stations et couloirs du métro) les affiches du groupe « Les Prêtres » annonçant la tenue d’un concert dénonçant le génocide des chrétiens d’Orient. Pourtant cette information n’était pas contraire à l’ordre public, à la décence, aux bonnes mœurs, à la dignité de la femme…

Quel est le fondement juridique d’un tel refus ? De façon surprenante, la RATP se retranche derrière le sacro saint principe de laïcité qu’elle élève abusivement au rang de credo de la religion républicaine !

A force de travailler dans les sous-sols parisiens, la Régie publicitaire finit dans l’obscurantisme.

Comment peut-on refuser une telle affiche au nom de la laïcité, principe à géométrie variable dont les intégristes républicains ont une conception fort éloignée du texte et de l’esprit de la loi du 9 décembre 1905 ?

- L’esprit de la loi :

A l’époque il s’agit d’un texte de conciliation destiné à rétablir la paix entre les « deux Frances », la cléricale et la républicaine (anticléricale).

Aristide Briand qui en a la paternité était un homme politique pacifique et partisan d’une laïcité sans excès, à la différence d’Emile Combes. Ce dernier semble aujourd’hui avoir des héritiers particulièrement virulents.

- Le texte de la loi :

Il assure la séparation de l’Eglise et de l’Etat et la neutralité de ce dernier.

Sur la base de ce texte, qui aujourd’hui a valeur de norme constitutionnelle, le juge administratif a établi le principe de droit public dit de « la neutralité des services publics » qui est applicable dans tous les domaines de la vie sociale : religieux, politique, syndical, philosophique.

Lire la suite : La tribune de Christian Paturel

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Partager



Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction - liberté thérapeutique