Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS SUR LE GRILL
 


Sommaire des actualités

juillet 2011

CEDH : Objecteur de conscience

Dans son arrêt de Grande Chambre, définitif1, rendu ce jour dans l’affaire Bayatyan c. Arménie (requête no 23459/03), la Cour européenne des droits de l’homme dit à la majorité qu’il y a eu :violation de l’article 9 (droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion) de la Convention européenne des droits de l’homme.

L’affaire concerne la condamnation en 2003 d’un objecteur de conscience – un témoin de Jéhovah – qui avait refusé d’accomplir son service militaire. Il fut placé en détention en dépit de l’engagement pris par l’Arménie, lors de son adhésion au Conseil de l'Europe le 25 janvier 2001, d’instituer un service civil de remplacement au service militaire obligatoire dans un délai de trois ans et d’amnistier tous les objecteurs de conscience condamnés à des peines d’emprisonnement.

pour en savoir plus

Décision de la CEDH

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Discrimination et croyances

Il y a un rapport entre la discrimination et les croyances, selon une étude de 124 pages de la très officielle DARES, Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques, branche du Ministère français du Travail et de l’emploi. Cette étude publiée en juin 2011, qui s'intéresait certes plutôt à la problématique du travail, fait en effet ressortir que les attitudes discriminatoires résultent le plus souvent de croyances de la part de la personne qui discrimine, plus que de raisons factuelles. Selon cette étude, c’est essentiellement le manque d’informations qui pousse les gens à se raccrocher à des représentations, à des stéréotypes et à leurs propres croyances. Pour les personnes recourant ou pratiquant la discrimination, les facteurs mentionnés répondraient à un besoin de simplification de la représentation du monde, aux stigmates des notions « égalitaires » visant à gommer ou refuser les différences, assorties souvent d’une peur latente, et une façon de déterminer un rapport de domination ou d’en profiter.

L’étude note l’importance – et l’existence ! - de la législation anti-discriminatoire, qui ne suffit pas à elle seule, et doit être complétée par l’information et la sensibilisation, et une attitude générale d’intégration. En France, ce n’est pas gagné !

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Prévisions de cancer à la hausse en France

Dans un communiqué du 11 juillet, l’INVS (Institut de Veille Sanitaire) prévoit 365000 nouveaux cancers pour l’année 2011 en France métropolitaine. Le cancer touche davantage les hommes (207000 nouveaux cas) que les femmes (158000). Les décès par cancer devraient augmenter légèrement (+ 1000).

Il est confirmé que les femmes bénéficient d’une baisse continue de la fréquence du cancer du sein tant redouté depuis environ 15 ans, ce qui correspond au moment où l’on a commencé à déconseiller les régimes hormonaux pour le traitement de la ménopause, dont le rôle cancérigène a été reconnu depuis. Par contre, elles subissent une forte augmentation inquiétante du cancer du poumon (+20% de nouveaux cas en un an !), sur une tendance déjà en hausse.

Notons qu’il ne s’agit que d’extrapolations statistiques à partir de données parcellaires (20% du pays réel). L’INVS déclare dans son communiqué que la France est le seul pays européen à fournir des données prospectives sur le cancer pour l’année en cours. On peut légitimement se demander s’il est vraiment utile de publier des projections sur 6 mois, et si les chiffres de 2010 ne sont pas suffisants. Réponse sur le site : les chiffres de 2010 sont déjà virtuels, on ne dispose pas de chiffres réels définitifs au-delà de 2007, et les données publiées pour les 3 dernières années ne sont que des extrapolations dans le temps (fortement corrigées elles-mêmes par des méthodes... statistiques).

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

La France compte une secte de plus (et de poids) !!

Le blog Le mysosotis, relayé par le blog La Lumière de l’Express et le site maçonnique Hiram.be, publie une interview en version intégrale de Claude Seiler, chef de file de Franc-Maçonnerie Régulière, un regroupement de dissidents internes de la Grande Loge Nationale de France contestant l’autorité de l’actuel Grand-maître, Françoise Stifani. Bien que l’interview prévue pour le 23 juin n’ait pu paraitre dans le Petit Journal, suite à des interventions d’élus locaux sans nul doute favorables à l’actuel Grand-Maître de l’obédience, François Stifani, on relève tout de même ce jugement sans appel : « en affirmant qu’il est un guide spirituel, [le Grand-Maître] engage l’obédience dans une dérive sectaire inadmissible dans notre institution ou la liberté d’expression et de penser sont la règle ». On comprend mieux ce cliché selon lequel les « guides spirituels » empêcheraient de penser (que penser des prêtres, pasteurs, rabbins, ainsi que des centaines de millions d’Indiens qui suivent des maîtres spirituels ou même de thérapeutes souvent visés), quand on sait que cette condamnation émane d’un « spécialiste », la GLNF fournissant des bataillons de militants anti-sectes qui cachent mal leur désir de voir disparaître TOUTE croyance ou vision du monde spirituelle.

M. Fenech, qui est aux premières loges pour connaître toutes les arcanes de cette confrérie devenue infréquentable aux yeux de ses propres membres, sera le mieux placé pour éradiquer ce nouveau fléau social.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Un rapport accablant de l’IGAS sur la
non-politique du médicament en France

« Graves défaillances », « l’IGAS dynamite le système », « tremblement de terre », « ne fait pas dans la dentelle », c’est en ces termes que la grande presse a accueilli le dernier rapport de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) publié le 21 juin dernier concernant la politique du médicament en France, constatant affaiblissement du rôle de l'État depuis la fin des années 1990, et le retard pris par rapport aux pays comparables. Ce n’est pas une première, car ce corps de fonctionnaire avait déjà publié un rapport très incisif sur la trop fameuse campagne de vaccination contre la Grippe A.

Dans son rapport commandé par le Ministère de la Santé, l’IGAS déplore l’absence de politique du médicament en France et la passivité des autorités, et recommande une réforme radicale du système de surveillance des effets secondaires, la fusion des deux organismes de l’AFSSAPS (nouvelles autorisations et suivi) qui gèrent le secteur en France, un renouvellement complet des experts qui seront désormais nommés pour des mandats limités dans le temps. Les laboratoires auraient obligation de communiquer TOUTES les données d’études, et non uniquement celles qui sont favorables. « Il faut que le doute profite au patient (principe de précaution) et non au médicament ».

Dans la foulée, l’IGAS demande la transparence des activités promotionnelles des laboratoires (congrès, formation des médecins, bourses pour les étudiants, etc.). Tout aussi révolutionnaire, le rapport préconise la disparition pure et simple des très controversés « visiteurs médicaux ».

Il est certain que la mobilisation croissante de l’opinion sur ce genre de sujets permet aujourd’hui d’espérer que ce rapport ne sera pas mis au placard.Affaire à suivre...

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Le Psychopraticien est né

Les 8 et 9 juin 2010 paraissaient deux arrêtés établissant les nouvelles conditions pour se prévaloir en France du titre officiel de psychothérapeute, tout ceci débouchant sur un registre officiel des psychothérapeutes publié par ... la Préfecture !!! (A quand un grand Ministère de l’Intérieur, des Cultes, de la psychothérapie et des médecines alternatives ?). Ceci doit permettre également d’être inscrit dans les pages jaunes sous la rubrique : Psychothérapie. Mais, comme le fait remarquer le site du syndicat snppsy, cette rubrique devrait normalement se vider car personne ne remplit actuellement les fameux critères.

En revanche, refusant la démarche du gouvernement visant selon elles à médicaliser l’activité, les deux grande Fédérations de psychothérapeutes (AFFOP et FF2P) ont œuvré en parallèle pour faire reconnaître un nouveau métier : « Psychopraticien », qui sera inscrit dans les Pages Jaunes sous la rubrique « PSYCHOTHÉRAPIE - Pratiques hors du cadre réglementé. » Mieux vaut perdre un titre que perdre son âme écrit Arlette Gastine, vice-présidente de l’AFFOP.

Toutefois, il semble que les praticiens qui ne posséderont pas le titre officiel auront un accès limité aux Institutions publiques, hôpitaux, etc. En revanche, le titre de « psychopraticien » – qui sera validé par les fédérations – sera plus exigeant sur la formation pratique et risque fort de supplanter le titre officiel de « psychothérapeute » aux yeux du grand public.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Le Grand Orient de France prend position contre « les sectes »

GODF UNADFISelon le blog de l’Express La lumière, le Grand Orient de France (GODF) a cru bon d’en appeler « aux plus hautes autorités » de l’Etat français pour renforcer la lutte contre les sectes au nom de « la liberté absolue de conscience », un thème « qui a toujours tenu à coeur des dignitaires de la première obédience française », comme le relève le chroniqueur. Celui-ci ne manque pas de remarquer que ce communiqué daté du 28 juin n’est justifié par aucun fait ou actualité précise, relatant un commentaire du Grand-maître de l’obédience Guy Arcizet qui, dans un effort intellectuel intense, déclare que « A titre personnel, je suis particulièrement touché par les personnes atteintes par des maladies graves, en état de faiblesse, et victimes de gourous guérisseurs ». Pas de fait précis, seule cette « préoccupation personnelle » qui ratisse large, fleurant bon la posture idéologique. La raison de cette déclaration molle et sans enthousiasme d’un « dignitaire » ?

Décryptage : l’élection du Grand-maître a lieu en septembre prochain, et le principal opposant de Guy Arcizet se nomme Gérard Contremoulin, dont la compagne Mme Picard est président de l'Unadfi,posté par ailleurs officiellement comme « M. Sectes » du Grand Orient. Le Grand-maître l’avoue à demi-mots, précisant dans une langue de bois exemplaire que « Gérard Contremoulin nous a proposé ce communiqué et le Conseil de l’Ordre l’a accepté. Cela signifie que nous avons un accord de fond sur son contenu. » Ce dernier faisait lui-même écho à ses confères qui siègent à la Miviludes. L’actuel Grand-maître ne veut pas paraître en reste dans ce combat « si cher au coeur des dignitaires du GODF » face à son adversaire et prêter le flanc aux critiques lors des prochaines élections. C’est sans doute ce que, en jargon maçonnique, on appelle « la liberté de conscience absolue ».

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Témoins de Jéhovah : l’État français
condamné par la CEDH pour discrimination

Dans un arrêt du 30 juin 2011, les sept juges (dont un français) de la Cour Européenne des Droits de l’Homme ont estimé à l’unanimité que le gouvernement français avait violé l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme sur la liberté religieuse. En effet, depuis quinze ans, l’État français réclamait une taxation de 60% sur les dons des fidèles à la communauté, contrairement à l’exonération fiscale qui prévaut pour les dons et legs faits aux associations cultuelles et aux congrégations. "La motivation de la Cour constitue un sérieux rappel à l'ordre pour tous ceux qui s'opposent au pluralisme religieux", a estimé l'association des Témoins de Jéhovah dans un communiqué publié dans la foulée.

communiqué CEDH

Décision complète de la CEDH

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

 

Partager



Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction - liberté thérapeutique