Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS SUR LE GRILL
 


Sommaire des actualités

décembre 2010

Méditation au sommet

Les hommes et femmes politiques sont soumis au stress et à l’angoisse comme tout un chacun. Au Brésil le journal en ligne Folha a voulu en savoir plus et a enquêté auprès des candidats à la candidature au poste suprême, la présidence de la République. Il leur a demandé quels moyens ils utilisaient pour combattre la pression d’une campagne électorale au sommet.

Les réponses sont éminemment variables : le député Ciro Gomez du PSB s’adonne au saxophone pour trouver le calme ; le gouverneur de Minas Gerais, Aécio Neves du PSDB, fait de la gymnastique et joue au foot-ball une fois par semaine avec des amis, de nuit ; le gouverneur de Sao-Polo, José Serra du PSDB, est lui un adepte régulier du massage et de l’acupuncture ; et la sénatrice Marina Silva du PV-AC s’adonne à la fabrication artisanale de colliers, évangélique elle lit régulièrement la Bible, « je crois que ce qui me donne de la tranquillité, même face à une forte pression, est ma foi en Dieu. Je lis toujours la Bible qui m'accompagne partout ».

Quant à Mme Dilma Rousseff, la gagnante finale à la course présidentielle, elle avait choisi la pratique de la Méditation Transcendantale quand elle se trouva confrontée au défi d’une campagne électorale. Elle a été instruite à cette technique par Adriane Brasileiro, envoyé depuis Pernambuco jusqu’à Brasilia par João Paulo Lima du PT et ancien préfet de Recife. En même temps que Mme Dilma Rousseff, le ministre du Développement Social, Patrus Ananias, a également été instruit. La technique de Méditation Transcendantale se pratique 40 minutes par jour, à raison de 20 minutes le matin et 20 minutes le soir. Elle n’est reliée à aucune religion et utilise la répétition d’un mantra pour le nettoyage de l’esprit.

Pour en savoir plus : http://www1.folha.uol.com.br/folha/brasil/ult96u637172.shtml

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Classification de la médecine traditionnelle par l’OMS

Selon Mme Marie-Paule Kieny, Directrice générale adjointe du département de l'innovation et de l'information de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), pour de très nombreuses personnes la médecine traditionnelle est la principale source de soins de santé, en particulier dans le Pacifique occidental, en Asie du Sud-est, en Afrique et en Amérique latine. Et selon elle il existe un réel besoin d'information pour permettre aux chercheurs et aux responsables politiques de suivre et d'organiser l'usage, la sécurité, l'efficacité et les dépenses liés à cette médecine.

C’est pour palier à ce manque d’information que le 7 décembre 2010 l’OMS vient d’émettre un communiqué de presse pour annoncer que pour la première fois elle allait procéder à la classification mondiale de la médecine traditionnelle, ouvrant ainsi la voie à une véritable évaluation des bénéfices de cette médecine, principale source de soins pour de nombreuses communauté d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, et de plus en plus en Europe et en Amérique du Nord. Ce projet, baptisé « Classification internationale de la médecine traditionnelle » doit déboucher « sur la mise en place d'une base de données internationale permettant d'organiser les pratiques de cette médecine, en répertoriant les terminologies et en proposant une classification des diagnostics et des méthodes d'interventions ».

Pour plus d’informations : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=23894

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Comment 'croire' encore à la Halde ?

Par Lisiane Fricotté, juriste experte en droit social, DEA Libertés publiques et Droit de l'Homme.

C’est la question posée par Kimbangu Mundele Piffer, au moment de la nomination du nouveau Président de la Halde, Eric Molinié [1].

Cet employé de France Telecom, qui attend depuis 5 ans, une explication sur son éviction du site de Cattenom, a saisi la Halde, cette interdiction d’accès apparaissant fondée uniquement sur sa religion : professionnellement irréprochable, très bien noté, son plus grand « défaut » est d’être raëlien. Depuis plus de quatre ans, la Halde reste muette. Pourtant, Piffer a appris, au détour d’une des multiples démarches qu’il a entreprises (notamment auprès du Préfet de Lorraine) qu’un avis a été rendu (voir : article Face au silence du Préfet de Lorraine et de la HALDE, un évêque Raëlien discriminé en raison de ses convictions religieuses entame une action illimitée de "Free-Hugs du 30/11/2010 et article Membre d’une minorité religieuse : un citoyen pas comme les autres ? du 16/10/2010

lire la suite de l'article

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

ONU : Nouvelle condamnation de la politique de la Chine
en matière de minorités religieuses

Lors de la 65ème réunion de l’Assemblée Générale annuelle des Nations Unies, le rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté de religion et de croyance, le Pr. Heiner Bielefeldt, a attiré une fois de plus l’attention des 192 nations présentes sur les persécutions subies en Chine par les religions, et tout particulièrement par les minorités religieuses, notamment le mouvement Falun Gong. Selon lui, “ de petites communautés telles les Témoins de Jéhovah, les Baha’is, les Ahmadis et le Falun Gong sont stigmatisées en tant que “sectes” et doivent fréquemment faire face à un harassement social, qui cherche parfois à se justifier par des théories de complot contre la nation. Ces faits ont été signalés en ces lieux depuis 2001.

Comme lors de la publication du rapport des Nations Unies sur la torture de 2008, la Chine s’est dite « irritée » de ces propos. Déjà, dans un précédent rapport publié en 2010, l’ancienne rapporteuse sur la liberté de religion et de croyance avait déclaré que : “Bien que les circonstances des décès diffèrent, toutes les victimes étaient des pratiquants de Falun Gong et ils sont tous morts sous la supervision des agents du respect de la loi, ou ils sont morts peu après leur sortie de prison. »

Il est bon de rappeler que le gouvernement français, par l’entremise de son organisme précédent la MILS (Mission Interministérielle de Lutte contre les Sectes), a été le seul gouvernement occidental à soutenir la politique de répression de la Chine en matière de minorités religieuses ou philosophiques, et qu’il n’a jamais démenti ce soutien depuis. Le récent rapport des Nations Unies peut également sonner comme une réprobation des pays qui soutiendraient la politique de la Chine en matière de respect des convictions et croyances.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Ce qui se trame à la Miviludes

Le 2 décembre dernier, le Président de la Miviludes tenait un briefing à Lyon sur les intentions de son organisme, briefing auquel participait l’un des membres de CAP. M. Fenech a tout d’abord fait part de ses inquiétudes, car il est attaqué entre autres pour son dernier rapport et voudrait obtenir l’immunité comme le président de la Halde. Il a ensuite affirmé avoir un projet diplomatique européen pour créer une Miviludes européenne, et a détaillé les autres mesures à venir :

Répondant à une question sur la façon de « sortir ses amis des sectes », il a concédé qu’on ne pouvait pas les arrêter – ce qui serait anti-démocratique – mais que l’on pourrait nommer un médiateur via le juge des tutelles. Il pense en fait qu’il faudrait les placer en hôpital psychiatrique, mais que la loi ne l’autorise pas.

Sinon, pêle-mêle, il veut s'attaquer à la vente pyramidale (style Lifeway et Herbalife) car ce serait selon lui une porte d’entrée pour les sectes (une émission de 66 minutes serait en préparation sur ce sujet), il veut supprimer les médecines parallèles car elles constituent aussi « une porte d’entrée pour les sectes », et il veut également sortir un rapport sur les « mouvements apocalyptiques » qui seraient en plein essor en France. Enfin, a déclaré qu'il est en train de demander une étude scientifique sur les substituts sanguins des témoins de Jéhovah car il pense que c'est du pipeau.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Vivre ensemble chez les francs-maçons ... un idéal surhumain ?

Le Grand Orient de France, l’une des trois plus importantes loges maçonniques françaises, désirait organiser un colloque sur « Vivre ensemble », dans les locaux de l’AMORC (organisation Rose-Croix). Mais c’était sans compter sans les sentinelles de la pensée correcte qui ont exercé des pressions, y compris venant d’autres confessions (pardon obédiences), pour ne pas se compromettre avec ces frères ennemis, coupables selon eux de dérives sectaires. Le congrès a donc été relocalisé au cercle militaire St Augustin. Vivre ensemble, mais pas avec n’importe qui ! La « grande famille » a des limites.

Il est vrai que la Grande Loge de France affirmait en février 2007 avoir placé trois de ses Conseillers Fédéraux dans le conseil de la Miviludes, rejoignant l’ensemble des autres obédiences qui auraient, selon elle, chacune leurs gardes – pardon, représentants – au sein dudit conseil. But avoué de l’opération : lutter efficacement contre les loges maçonniques coupables de dérives sectaires. Donc, même au sein de la maçonnerie française, il faut exclure et stigmatiser les « mauvais » frères et soeurs.

Cela ne s’arrête pas là, puisqu’au sein d’une même obédience, la GLNF, c’est carrément la guerre civile. Un groupe de contestataires vise à renverser le Grand-maître, accusé de se prendre pour un véritable gourou ... pardon, guide spirituel. De plus en plus abracadabrantesque. Exclusions et anathèmes volent bas, un véritable solstice d’hiver au pays de la « Lumière ». L’affaire est jugée actuellement devant les tribunaux républicains.

Le Tribunal de Grande Instance de Paris, a également rendu un jugement le 2 décembre dernier, déboutant 65 soeurs de la Grande Loge Féminine de France (comme quoi il n’y a pas que les hommes) de leur demande de continuer à faire partie de leur obédience. Denise Oberlin, grande maîtresse de la GLFF, explique que « Cela fait cinq ans que nous débattons de cette question, ça suffit. Seules deux loges refusent d’adhérer à la fédération.... Les sœurs qui n’approuvent pas les statuts n’ont qu’à partir. »

Bref, on ne peut même plus vivre entre soi.

En conclusion, « Vivre ensemble » ... un véritable casse-tête pour les francs-maçons ! Thème suggéré pour le prochain congrès : « Comment vivre tout seul », avec quelques orateurs choisis de la Miviludes.

-------------------------------------- actualités sectes 092010--------------------------------------

Partager



Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction - liberté thérapeutique