Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version

Ecrivez-nous : 117, rue de Charenton, 75012 Paris

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS - FÉVRIER 2003
 

 

L'Europe persiste et signe

Dans un rapport du 12 Décembre 2002, le Comité sur les Libertés et les Droits du citoyen (dépendant du Parlement Européen) consacre un chapitre à la liberté de pensée, de conscience et de religion.
Après avoir constaté qu'un certain nombre de pays font preuve d'intolérance envers les religions non reconnues ou minoritaires, le rapporteur souligne que certains gouvernements, dont la France, ont entrepris des campagnes actives contre des groupes qualifiés de " sectes ".

A titre d'exemple, il est noté que l'Eglise de Scientologie est reconnue par la Suède et le Portugal, mais considérée comme 'secte' par 5 autres pays. Situation similaire pour les Témoins de Jéhovah. De nombreuses décisions de reconnaissance des tribunaux ne sont pas suivies au niveau des gouvernements.

Le rapport estime en particulier que la Loi française About-Picard porte préjudice et constitue une discrimination envers les groupes qualifiés de secte.

Note : les instances du Parlement Européen (15 pays) sont distinctes de celles du Conseil de l'Europe (41 pays).

 

Deux moines bâillonnés

Le Parlement Européen a appelé à une révision du procès de deux moines tibétains, Tenzin Delek Rimpotché et Lobsang Dhondup, accusés de " complicité d'attentat ". L'ensemble des pays membres de l'Europe, y compris les pays candidats à l'entrée dans l'Union, ont protesté contre cette parodie de justice.
Pour les empêcher de se défendre, ils avaient en effet été bâillonnés dans la salle d'audience.

Ceci n'est pas sans rappeler certaines procédures en France où des dissidents spirituels ou philosophiques accusés n'avaient pas la parole dans les médias et où le juge connaissait déjà les conclusions avant même le début du procès.
Certains pays européens devraient balayer devant leur porte !

 

L'abus de la médecine conventionnelle est dangereux

Une étude parue dans le journal de médecine américain JAMA, le plus diffusé aux Etats-Unis, démontre que le système de santé lui-même est la troisième cause de mortalité, derrière les maladies du cœur et le cancer, loin devant la quatrième cause qui est les troubles cardio-vasculaires.

Ainsi, rien qu'aux Etats-Unis, 250 000 personnes mourraient chaque année, le plus souvent à la suite de l'administration de médicaments ou d'infections contractées dans les hôpitaux.
A ce chiffre des décès, il faudrait ajouter les handicaps permanents, inconforts, etc.

 

Sommaire des actualités

Haut de page