Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version

Ecrivez-nous : 117, rue de Charenton, 75012 Paris

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS - JUILLET 2003
 


La Fédération d'Helsinki dénonce des
atteintes à la liberté religieuse en France

Lors d'une conférence de presse le 17 Juillet 2003, Aaron Rhodes, directeur de la Fédération d'Helsinki, a présenté un rapport sur les atteintes à la liberté de culte à l'OSCE. Il constate que certains pays restreignent la liberté religieuse et justifient les discriminations à l'encontre de religions minoritaires " par une rhétorique teintée de nationalisme et d'intolérance ". Le rapport passe en revue différents pays et épingle entre autres la France et la Belgique pour avoir publié au milieu des années 90 des listes de groupes religieux présentés comme des "sectes dangereuses".

"Ces politiques ont touché principalement des mouvements qui ont toujours mené des activités légales et pacifiques. Elles ont encouragé les préjugés et l'intolérance envers les religions qualifiées de secte", estime le rapport.*(Source : La Croix)

---------------------------------------------------------------------Haut de page

Stand de CAP LC à la fête Hindoue "Ratha Yatra"

Le Dimanche 6 Juillet avait lieu à Paris la grande manifestation " toute l'Inde en fête ", RATHA YATRA, une fête organisée depuis 14 ans sur Paris où étaient notamment présents les ambassadeurs de l'Inde, du Népal et de l'île Maurice. Après l'inauguration par les ambassadeurs, le char de Krishna défila dans la capitale jusqu'à la place de la Fontaine des Innocents.

Sur la place, 4000 repas gratuits étaient offerts, et des chants terminèrent la soirée.

CAP était présent toute la journée et de nombreux contacts ont été noués, souvent accompagnés de discussions animées.

---------------------------------------------------------------------Haut de page

Position de Jacques Chirac contre la révision de la Loi 1905

Le Président de la république a manifesté officieusement son opposition à une révision de la loi 1905, pour ne pas ouvrir une " boîte de Pandore ". Ses conseillers commentent que " cette loi a montré sa grande souplesse et sa capacité à permettre à toutes les religions de s'exprimer ; c'est une loi de consensus qui n'a pas besoin d'être modifiée".

---------------------------------------------------------------------Haut de page

Pétition contre une loi de circonstance sur la laïcité

A entendre certains de ses défenseurs les plus zélés, la Laïcité ne serait pas un arrangement de compromis mais une idée universelle " au-dessus " des contingences, des chapelles, visant même à remplacer les anciennes visions du monde religieuses ou pas. Aussi, c'est avec logique que des enseignants, des militants laïques et féministes ont lancé une pétition sur le thème de la laïcité, refusant une loi d'exception (la proposition de loi Baroin sur le voile, etc.). Parmi les signataires, on trouve des philosophes, des militantes de 'Femmes publiques', des sociologues et universitaires dont Alain Touraine. Les signataires soulignent la logique d'exclusion d'une telle loi et réaffirment le droit à l'éducation pour tous, demandant à la place de cette loi une véritable politique éducative.

---------------------------------------------------------------------Haut de page

Création d'une " commission de réflexion " sur la laïcité

Le Mardi 1er Juillet, le chef de l'Etat a confié à Bernard Stasi, médiateur de la République, la direction d'une "commission de réflexion sur l'application du principe de laïcité dans la République", lui fixant comme cadre "neutralité du service public, respect du pluralisme, liberté religieuse, liberté d'expression, renforcement de la cohésion et de la fraternité entre les citoyens, égalité des chances, refus des discriminations, égalité entre les sexes et dignité de la femme". Cette commission de 20 sages est constituée sur le modèle de la commission de 1987 sur le code de la nationalité et consultera les partis politiques, les élus, les autorités religieuses, la société civile.

Elle est composée notamment de Régis Debray, Alain Touraine et René Rémond, et y siègeront également des enseignants, des spécialistes des religions et des élus. "Il ne faut pas se polariser sur le problème du foulard", a déclaré B. Stasi, en soulignant que la commission devrait plus largement débattre du "problème de la laïcité dans la République".

Les propositions des 20 sages seront remises au Président de la République avant la fin de l'année, au terme d'"un débat public aussi large que possible, attentif à tous les courants et à toute la diversité de la société française".

---------------------------------------------------------------------Haut de page

Le foulard interdit au Sénat

Les sites d'inspiration musulmane se sont fait largement l'écho d'un incident survenu le 16 Juin au Sénat, lors d'une journée portes ouvertes sur le thème "Islam et occidents". Un groupe de musulmans incluant une jeune file portant un foulard se dirige vers l'hémicycle, quand un vigile leur explique que " le voile est interdit dans l'hémicycle ". Le groupe conteste cette règle non écrite. Le Président du Sénat en personne vient leur expliquer que le Sénat est " un espace laïc ". Le groupe quitte donc le Sénat non sans en avoir appelé au public et aux médias pour leur faire constater le fait.

---------------------------------------------------------------------

Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction