Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS - AVRIL 2006
 


Éditorial d'avril 2006

----------------------------------------------------------------------------

Un rapport de l'ONU exhorte la France à respecter les libertés de religion et de conviction

La représentante de l'ONU, Asma Jahangir, a rendu son rapport le 8 mars 2006 quant à une mission de 9 jours effectuée en France du 18 au 29 septembre derniers. Dans ses recommandations, notamment dans les points 107 à 114, elle s'inquiète de l'impact de la politique française sur une stigmatisation souvent émotionnelle rejaillissant sur différents groupes de conviction spirituelle, stigmatisation qui serait souvent à l'origine d'une discrimination effective de ces groupes.
Bien qu'elle note une modération suite à l'avènement de la MIVILUDES en 2002, elle exhorte le gouvernement français à délivrer un message fondé sur la tolérance, la liberté de religion ou de conviction, et lui recommande de surveiller de plus près les actions d'associations privées ou d'organismes d'Etat pour éviter que les enfants desdits groupes de conviction ne pâtissent de ces campagnes.
Le texte complet : ONU_060308_Rapport_su_3FF.pdf (18-29 septembre 2005)

------------------------------------Haut de page-----------------------------------

Le Falungong accuse pékin de la vente d'organes de ses adeptes

Fin mars, un porte-parole du département d'Etat américain, Adam Ereli, avait appelé la Chine à mener une enquête pour répondre l'accusation du mouvement Falun Gong selon laquelle le gouvernement Chnois aurait procédé à la vente d'organes de membres du FalunGong décédés dans une sorte de camps de concentration. Interrogé le 5 avril à l'occasion d'un point-presse régulier, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Jianchao, a répondu qu'il s'agissait de "rumeurs répandues par la secte illégale Falungong". La Chine accuse également le mouvement d'être un "culte satanique".
Le Falungong, interdit depuis 1999, a accusé la Chine d'avoir tué près de 75% de ses 6.000 adeptes qui étaient détenus dans ce "camp de concentration" situé dans le nord de la Chine. On se souvient que M. Vivien, président de l'ex-MILS, ainsi qu'une délégation du CCMM s'étaient rendu en Chine pour échanges de points de vue sur le sujet, alors même que cette répression inhumaine avait déjà cours.
On peut regretter que, comme l'attestait l'audience présente à la journée parlementaire sur " les sectes et l'enfance " du 30 mars dernier à Lyon, on trouvait autour de responsables de la MIVILUDES un nombre important de membres du CCMM, ce qui maintient l'image d'intolérance de la France dénoncée par de nombreuses démocraties.

------------------------------------Haut de page-----------------------------------

Question écrites des parlementaires : le vent tourne

Cela change des questions à répétition de M. Vuilque ! M. Jean Louis Masson (Moselle - NI) a attiré l'attention de M. le garde des sceaux, ministre de la justice, sur le fait que les pouvoirs publics et plusieurs initiatives parlementaires ont tendance à stigmatiser certains courants philosophiques ou religieux sous le prétexte de lutte contre les sectes.
Il souhaiterait qu'il lui indique si le fait d'appartenir à une organisation répertoriée comme étant une secte dans le rapport parlementaire annuel est susceptible de justifier des mesures de rétorsion de la part d'un employeur privé ou de la part de l'exécutif d'une collectivité territoriale. Si oui, il souhaiterait qu'il lui indique s'il n'y a pas un risque d'atteinte à la liberté de religion ou d'opinion philosophique. (Question écrite n° 22122 publiée dans le JO Sénat du 09/03/2006 - page 702)

------------------------------------Haut de page-----------------------------------

Proposition de loi sur les actes injurieux envers les religions

La loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse protège déjà une partie des citoyens contre notamment la diffamation par voie de presse. Le 28 février 2006, le député Jean-Marc Roubaud a déposé une proposition de loi visant à modifier l'article 29 de cette loi, pour inclure notamment les dessins dans les publications calomnieuses, constatant que sur le sujet des minorités ethniques et religieuses, " l'heure n'est pas à alimenter ou entretenir la discorde par la vexation ou la diffamation, les événements récents le prouvent. Il faut protéger les nations contre toutes les dérives qui nourrissent la haine. Telles sont les raisons de cette proposition de loi qui se veut une contribution à lutter contre les propos et les actes injurieux pour construire une société fondée sur la tolérance et le respect. "

------------------------------------Haut de page-----------------------------------

Un collectif pour soutenir le Dr Gardenal

Le Dr Gardenal passait le 28 mars devant le Conseil National de l'Ordre des médecins, soutenue par 150 personnes qui s'étaient déplacées malgré les grèves. La Présidente des Médecins Homéopathes Spécialistes contestait dans cet appel sa suspension de 6 mois, plaidant que le dossier contre elle est vide. Cette affaire se situe dans un contexte français d'attaques répétées visant à discréditer des autorités en matière d'homéopathie - voir l'affaire du Dr Guéniot.

Si vous souhaitez adhérer au Collectif de Soutien, merci de faire parvenir votre adresse, votre e-mail, votre profession et éventuellement un chèque à l'adresse suivante :
Monsieur Paul REY, 57 avenues Jean-Jaurès 63 540 ROMAGNAT

e-mail : paulremilouis.rey@hotmail.com
Chèque à l'ordre de Monsieur ou Madame Paul REY en inscrivant au dos " Collectif pour le Docteur GARDENAL "
Voir la lettre ouverte de Martine Gardénal à cette adresse.

------------------------------------Haut de page-----------------------------------

Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction