Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
   
humeur
 
BILLETS D'HUMEURS
 

L’île aux multiples religions.

Non, toutes les émissions de télévision ne sont pas mauvaises. Il y en a également des bonnes, instructives et qui apportent plaisir et informations utiles. Nous rangerons parmi celles-ci l’émission « Des Racines et des Ailes » sur FR3, le 29 octobre 2008, et consacrée à l’île de la Réunion.

Un proverbe local dit qu’à la Réunion, tous les habitants « descendent du bateau ». C’est que l’île était totalement inhabitée lors de sa colonisation par la France, au 17ème siècle, et tous les réunionnais sont des enfants de l’immigration. Dès la première génération de natifs, la population de l’île était métissée. Et pour développer l’essor économique de l’île, ses habitants importèrent des esclaves d’Afrique et d’Asie. C’est pour cette raison que de très nombreux réunionnais actuels ont un ancêtre esclave… Après l’abolition de l’esclavage en 1848 ce fut au tour des engagés du sucre de débarquer : une main d’œuvre volontaire mais exploitée par les mêmes grands propriétaires. Tous ces nouveaux habitants apportèrent leurs cultures, mais aussi leurs cultes.

S’ensuivit un métissage gigantesque à tous les niveaux.

Métissage ethnique tout d’abord. La généalogie très en vogue aujourd’hui démontre les origines très diverses des réunionnais : ainsi cette jeune métisse à la peau café au lait qui se découvre des ascendants germaniques et une parenté éloignée avec son professeur à la peau blanche.

Mais également métissage cultuel et religieux. De ces origines multiples en résulta une grande diversité de cultes et de religions, jusqu’au sein même des familles. Ainsi la famille Souprayenmestry, objet d’un reportage, comprend des hindous, mais aussi des chinois, des chrétiens et des musulmans. Une famille aux multiples visages et aux nombreuses confessions et qui se réunit une fois par mois pour honorer le premier réunionnais de la lignée : cet arrière-grand-père indien qui arriva comme engagé du sucre au 19ème siècle.

Face à la diversité des nouveaux arrivants, l’Eglise catholique officielle a dû faire de la place aux autres religions : temples, pagodes et mosquées poussèrent aux quatre coins de l’île. Mais si l’Eglise catholique n’a plus le monopole de la foi, elle anime le dialogue interreligieux au sein d’un groupe multi-cultuel inédit en France.Brassage culturel et cultuel donc, et qui trouve son expression visuelle dans de nombreux édifices religieux et de fêtes hautes en couleur. Ainsi la grande mosquée de Saint-Denis s’enorgueillit d’être la plus ancienne de France (1905), et les temples hindous ne se comptent plus. La Réunion abrite des fêtes inconnues en métropole, comme cette marche sur le feu retransmise lors de cette émission « Des Racines et des Ailes ».

Et qu’en est-il des autres religions, les nouvelles religions minoritaires, les nouveaux courants spirituels ? L’émission n’en dit mot. Mais au vu de ce qui a été montré par la caméra, l’île de la Réunion apparaît comme un modèle de tolérance et de convivialité religieuse. Une invitation pour les pouvoirs publics français à considérer ce véritable laboratoire en grandeur réelle, et à constater qu’une société multiculturelle et multi-cultuelle peut parfaitement fonctionner dans l’harmonie sociale. Quelle magnifique source d’inspiration pour la métropole !

Et notre conclusion, à l’attention de tous ceux qui agitent le spectre de la dictature religieuse et du communautarisme, sera la comparaison suivante : les religions et les croyances spirituelles sont comme les clous d’une planche de fakir.

Plus il y en a, et plus c’est confortable !

---------------------

 

Sommaire Haut de page