Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

ÉDITORIAL
CAPLC - septembre 2008

 


Ces vaches qui nous enseignent.

Une dépêche Associated Press [1] intitulée « les vaches ne perdent pas le nord » nous a surpris par ses informations. Selon elle, des chercheurs allemands ayant visionné des photos satellite de bovins ont mis en évidence que les vaches avaient tendance à orienter leur corps dans un axe nord-sud pour paître ou se reposer. Et ceci est vrai pour tous les continents étudiés.

Ainsi nos amies les vaches seraient-elles sensibles au champ magnétique terrestre ? C’est en tous les cas l’une des hypothèses retenues par cette étude. Mais l’article pose aussi la question : qu’en est-il pour les humains ?

Pour eux, l’étude en cours n’a pas encore donné de réponse, mais en fait de nombreux chercheurs se sont intéressés au positionnement correct des individus et des objets par rapport aux quatre points cardinaux. Nous connaissons tous des personnes soucieuses de placer leur lit dans la bonne direction afin de bien dormir. Ceux qui croient à la seule Raison comme source de vérité, ont toujours considérés cette sorte de connaissances ainsi véhiculées comme de pures superstitions. Il s’agit là d’une réaction commode, mais aussi d’une réaction de paresse parce qu’elle évite de se poser les bonnes questions et de faire des investigations complémentaires.

De fait, il existe de nombreuses sciences traitant de ces sujets. Parmi celles-ci, citons tout d’abord la géobiologie. Elle est d’apparition récente et traite de l’influence des ondes électromagnétiques et du champ magnétique terrestre sur le vivant. Elle est bien sûr traitée de pseudoscience par les gens « raisonnables ».

Plus ancien est le Feng Shui qui est d’origine chinoise et dont le nom signifie « le vent et l’eau ». Il regroupe les règles d’architecture et de décoration des bâtiments et servait à la construction des temples et des palais pour les princes, les rois et les empereurs. Il existe divers types de Feng Shui, dont le Feng Shui de la boussole qui bien sûr prend en compte l’orientation des bâtiments et des pièces les composant en fonction du champ magnétique terrestre. Ceux qui ont déjà visité des jardins d’agrément conçus suivant les règles du Feng Shui, auront probablement été sensibles à l’atmosphère de sérénité qui s’en dégage.

Le Sthapatya Veda, ou Vastu, est à l’Inde ce que le Feng Shui est à la Chine : la science sacrée de l’habitat. Il accorde une très grande importance à l’orientation des bâtiments qui selon lui doivent être rigoureusement alignés sur les quatre points cardinaux. Il spécifie que l’entrée d’un bâtiment doit être située soit à l’Est, soit au Nord pour obtenir des effets bénéfiques. Ses partisans font état de recherches en neuroscience qui confirmeraient les principes véhiculés par cette science plusieurs fois millénaire.

Les observations des bovins par satellite viendront-elles confirmer les enseignements de ces diverses traditions ? L’avenir nous le dira.

Nos amies les vaches, dans leur ruminante sagesse nous rappellent que la nature est d’une incroyable complexité, et que malgré notre prétention à vouloir tout savoir, il reste encore de nombreux secrets à découvrir. Pas étonnant donc qu’elles soient sacrées en Inde. Et quel autre message ont-elles encore à nous transmettre? A nous qui aimons les observer simplement pendant leurs longues séances de rumination, elles peuvent nous enseigner : de nombreuses pépites d’or, sources de futures découvertes fascinantes sont contenues dans les nombreuses croyances véhiculées par les religions, les traditions anciennes, les sectes et autres minorités de conviction. Il est donc important de protéger celles-ci contre certaines personnes qui souhaitent les détruire.

Et notre conclusion reste encore et toujours la même: le respect de la liberté de conscience, la protection des minorités de conviction et de tous les dépositaires de connaissances méconnues reste nécessaire. C’est l’avenir de tous dont il s’agit.

[1] Texte de la dépêche Associated Press :

http://fr.news.yahoo.com/ap/20080828/twl-science-vaches-orientation-1be00ca.html

Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction