Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version

Ecrivez-nous : 117, rue de Charenton, 75012 Paris

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ÉDITORIAL - NOVEMBRE 2002
 


Nous vivons un moment important de notre combat pour la liberté de conscience en France.

D'un côté, l'emblématique MILS a été éclaboussée par le scandale de sa gestion pour le moins curieuse. En mai dernier, le changement de majorité politique a quelque peu bousculé la donne, au niveau des personnalités et connivences impliquées dans les chasses aux sorcières. Ici et là, des administrations et collectivités locales sont condamnées pour faits de discrimination.

On peut également discerner parfois quelques frémissements dans le ton éditorial de certains journaux, bien qu'il y ait encore beaucoup à faire. Les philosophes s'intéressent à nouveau aux rapports entre raison et foi.

Par contre, en face, les associations " anti-sectes " avancent leurs pions au niveau européen pour tenter de restreindre les lois sur la liberté d'opinion et de conscience. L'association des maires de France pousse ouvertement à la discrimination sur le terrain. Des groupes locaux font pression sur les libraires pour les dissuader de vendre certains livres.
Des fonctionnaires sont ouvertement sanctionnés pour leurs convictions personnelles. L'administration essaie d'étouffer les sources d'informations indépendantes sur les thérapies alternatives.

Plus que jamais, il faut que nous restions mobilisés pour faire pencher la balance du côté du bon sens et de la raison, et réaffirmer le droit de chacun à vivre selon ses convictions personnelles.

Le Président.

Sommaire des actualités