Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2008
www.coordiap.com
 
 
 
shim  
 

ÉDITORIAL

Des sectes à l’hôpital … en France
par Paul Vinel
CAP Liberté de Conscience - avril 2010

 

Dans le tohu-bohu de la chasse aux sorcières à la française, il est parfois réconfortant de s’arrêter et de constater que des idées et des pratiques mises hier encore à l’index finissent par trouver un écho favorable même dans des instances très officielles. Ainsi pour la méditation !

Voici ce que nous avons lu dans le journal Le Monde du 3 avril 2010, il y est question de méditation Pleine Conscience : « venues d'outre-Atlantique, ces techniques [de méditation] se développent de plus en plus dans les cabinets des thérapeutes, mais aussi à l'hôpital. Elles s'inscrivent dans la troisième vague des thérapies comportementales et cognitives. » Un médecin-psychiatre d’un grand hôpital parisien déclare à ce sujet : « Les patients déprimés sont prisonniers de leurs émotions. Soit ils sont dans un bain émotionnel de rumination, soit ils cherchent à éviter en vain leur tumulte mental douloureux. Le but de cette thérapie est de leur faire prendre conscience que leurs pensées sont juste des événements mentaux. Elles peuvent être vraies ou fausses. Le seul moyen d'arriver à en reprendre le contrôle, c'est de les accepter… Sur le plan du fonctionnement cérébral, la méditation, par rapport à la relaxation, entraîne une activité cérébrale plus ample. La pratique régulière induit, par exemple, des modifications favorables de l'électroencéphalogramme et de la réponse immunitaire. »

Un autre chercheur, psychologue dans un service universitaire de psychiatrie déclare : « on compte 3 500 chercheurs et praticiens à travers le monde, dont la moitié aux Etats-Unis. C'est encore peu répandu en France mais je suis de plus en plus sollicité pour faire des formations. On essaie de déplacer l'énergie mise à contrôler les pensées vers la réalisation de ce qui compte vraiment pour les patients. »

Toutes ces informations illustrent combien les minorités de conviction sont un facteur de progrès social. La méditation mise à l’index par les « anti-sectes » vient maintenant au secours des malades mentaux dans les hôpitaux psychiatriques. Jusqu’à aujourd’hui la psychiatrie traditionnelle à base de psychotropes, était au mieux capable de socialiser les maladies mentaux, mais pas de les guérir. Avec des techniques venues d’orient la guérison apparaît désormais possible.

Mais force aussi est de constater combien il est difficile en France de faire accepter tout ce qui sort de la Pensée Unique. Le 12 mars 2010, M. Fenech président de la Miviludes s’exprimait face aux caméras au sujet des nouvelles thérapies telles le reïki, le rebirth, le décodage biologique, les constellations familiales, afin de les stigmatiser, et concluait : « ça, c’est devenu la préoccupation première de la Miviludes ». La descente musclée de la gendarmerie à Terre du Ciel nous avait déjà convaincus que chacun d’entre nous était une cible potentielle. Décidément les hyper-conservateurs à la française ont une sainte horreur de toute innovation !

Mais s’agissant de combler les aspirations des français vers davantage de bonheur, la France reste désespérément à la traine : la notion de BNB, bonheur national brut, n’a décidément pas sa place dans notre hexagone. Et pourtant il y a urgence : ainsi selon une note interne de la DCSP (direction centrale de la sécurité publique), au cours des deux premiers mois de 2010, 1100 policiers ont été blessés en action, dans le cadre d'un maintien ou d'un service d'ordre et dans un contexte de violences urbaines ! Cela dénote un mal-être généralisé et inquiétant qui pourrait amener à une explosion sociale. La solution ? La prise en compte que toute violence prend sa source dans le désert spirituel.

Parce que nous ne sommes pas seulement des animaux évolués, nous sommes aussi des individus doués de conscience ! La seule Révolution qui vaille !

 

 

Sommaire des actualités

 

CAPLC -

 

 

CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de thérapeutique