Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2008
www.coordiap.com
 
 
 
shim  
 

ÉDITORIAL
CAP Liberté de Conscience - septembre 2009

 

 

Quand M. Fenech dit la vérité….
par Paul Vinel,

Le 27 avril 1848, un décret abolissait l’esclavage sur tout le territoire français, marquant ainsi un énorme pas en avant de notre civilisation.

Mais un décret ne suffit pas à éradiquer des usages millénaires et force est de constater que des formes modernes d’esclavagisme perdurent encore de nos jours. Ainsi nous citerons le management par le stress dans de grandes entreprises. Les esclaves modernes certes ne portent plus de chaines : celles-ci ont été remplacées par la peur du licenciement ou de la mise au placard et les cadres dirigeants sont soumis à des objectifs irréalistes. S’ensuivent séquelles psychologiques et physiologiques, et même des suicides sont à déplorer.

Un autre exemple de cet esclavagisme moderne est donné par l’existence même et le fonctionnement de la Miviludes. M. Fenech, son président, a très clairement expliqué son mode opératoire lors de son interview par le journal Libération le 3 août 2009 : « Nous sommes en train de l’établir [le référentiel sur les sectes] à partir de signalements, de plaintes sur des mouvements qu’on peut qualifier de dangereux ». Tout est dit : la Miviludes se nourrit de délations et de ragots, elle récolte soigneusement les délires des jaloux, des ambitieux, des aigris, des laissés pour compte puis recycle cette matière fangeuse en vérité officielle et peut ainsi discréditer à bon compte d’innocentes et talentueuses personnes. Quant au droit de réponse des personnes ainsi mises en cause, leur droit à se défendre, leur droit à un dialogue contradictoire, rien n’est dit. Et même sans argument, la Miviludes continue sa traque, telle la hyène haineuse avide de cadavres : ainsi quand par la voix de son président, sans pudeur face au chagrin de la famille et des proches elle persiste à discréditer le Dr. Guéniot mort peu avant, usé par les constantes attaques subies sa vie durant, et alors même que la justice venait de le laver totalement de toutes les accusations insensées portées contre lui. Le Dr. Guéniot était déjà au service de la médecine véritable, celle qui guérit ses patients. Il est maintenant un martyr, et les martyrs ne meurent jamais, ils continuent de vivre éternellement dans le cœur de leurs amis, des poètes et des amoureux de la liberté.

Mais très heureusement ces tentatives esclavagistes aidées par les délateurs et des média serviles en vue d’enchainer les hommes à la Pensée unique, fonctionnent de moins en moins bien. Certes cette chasse aux sorcières a produit de nombreuses victimes et des situations douloureuses, mais la lente caravane de l’émancipation des hommes continue inexorablement son voyage. Les supposées « sectes » listées dans le rapport parlementaire de 1996 acquièrent lentement droit de cité et les statistiques démontrent l’émergence et la progression des créatifs culturels. L’Histoire suit son cours et la France elle-même ne pourra rester éternellement à l’écart de cette réalité.

Aujourd’hui un constat s’impose et de nombreuses voix s’élèvent pour dire que notre humanité est en danger : crise économique et écologique, crise des civilisations. Les responsables actuels, nourris au lait des conformismes et enchainés à la Pensée unique, n’ont aucune solution à proposer. Ils raisonnent en termes de statistiques, de bilans financiers, d’équations mathématiques et de formules chimiques mais ils n’ont pas ce grain de folie qui fait le génie des visionnaires. Mais ce désespoir généralisé permet aussi le plus grand des espoirs, car les membres des minorités de conviction quant à eux, ont un jour de leur vie fait le choix de s’éloigner de la Pensée unique et de réfléchir par eux-mêmes. Et ce jour ils ont acquis la faculté de penser différemment et de proposer des solutions inédites. Un exemple parmi beaucoup d’autres de cette capacité à inventer de nouvelles solutions est donné par les éco-villages à divers endroits dans le monde. Grâce à un système de purification par les plantes, les eaux usées qui sortent d’Auroville en Inde, sont totalement dépolluées. Ses habitants consomment gratuitement dans les magasins et les habitations sont léguées comme propriété de l’humanité. Voilà de quoi intéresser tous ceux qui luttent contre les pollutions ! Voilà de quoi intéresser tous ceux qui cherchent de nouveaux modes de distribution des richesses, tous ceux qui cherchent à recréer du lien social.

Ceci n’est qu’un exemple, d’autres solutions sont expérimentées en d’autres lieux et intéressent de plus en plus les dirigeants réalistes conscients de leurs responsabilités.

Quand M. Fenech dit la vérité et explique que la Miviludes se nourrit de signalements et de plaintes, mais ignore délibérément le droit à la défense, quand la Miviludes discrédite les personnes capables de répondre aux défis de notre humanité, alors des questions sont à poser !

Quelle est encore la légitimité de la Miviludes ?

Est-elle utile ou bien est-elle nuisible ?

Sommaire des actualités

 

CAPLC -

 

 

CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de thérapeutique