Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version

Ecrivez-nous : 117, rue de Charenton, 75012 Paris

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ÉDITORIAL - OCTOBRE 2005
 

 

Dans les années 70, un certain nombre de sociologues - futurologues prédisaient, contre toute attente, un éclatement des systèmes de pensées et croyances en une multitude de " chapelles ", chaque individu se regroupant selon ses affinités intellectuelles ou spirituelles, en une infinité de sous-cultures en perpétuelle création. L'anti-thèse d'une convergence vers une pensée unique, ce qui choquait notre représentation du monde fait de grands " monismes " - c'est-à-dire des interprétations totales du monde visant à l'hégémonie et se voulant " universelles "-. En 2005, nous y sommes. Le danger serait évidemment un éclatement tel que les passerelles soient rares et difficiles entre toutes ces explorations.

Saluons donc quelques entreprises originales qui visent, elles, à établir des ponts entre ces différentes cultures anciennes ou naissantes : Tout d'abord, le forum Terre du Ciel qui réunira près d'un millier de personnes éprises d'une quête spirituelle s'incarnant dans des valeurs de solidarité et de respect de l'être. Ensuite, la 2ème rencontre Eveil et action. " Tout est en place pour une humanité vraiment humaine. Il n'y a plus qu'à agir ! ". Avec des conférenciers tels Sylvie Simon, Michel Dogna, Christian Tal Schaller, un accent tout particulier sera mis sur les médecines holistiques et alternatives. Enfin, le congrès Science et Conscience, qui réunissait des personnalités et groupes épris de spiritualité, d'écologie, et d'une science au service de l'humanité. Bravo donc à tous ces organisateurs dévoués - ce n'est pas une mince affaire que de mettre sur pied de tels rassemblements.

Pour sa part, CAP LC publie et enrichit au fil du temps une brochure " Les apports de minorités de conviction à la société mondiale " qui montre cette diversité dans ses apports positifs et irremplaçables à notre société malade. Et puis, sur le front offensif, grande première le 20 septembre dernier au Tribunal de Grande Instance de Paris, où, grande nouveauté, 9 plaignants demandaient conjointement la dissolution des ADFI pour non respect de la constitution et manquement à l'objet même de cette association, " la Défense de la Familles et de l'individu ". Des traits d'union incontestables à renforcer, pour élaborer ensemble une société qui maintienne l'équilibre entre différences et cohésion autour de nouvelles valeurs humaines.

----------------------------------------------------------------------------

Les actualités d'octobre 2005
Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction