Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS SUR LE GRILL
 


Sommaire des actualités

--------------------------------------------------------------------

21 décembre 2007
ONU
Conseil des droits de l'homme.

Résolutions adoptées durant la reprise de la sixième session

Résolution sur l'élimination de toutes les formes d'intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou la conviction (A/HRC/6/L.15/Rev.1).

Par une résolution sur l'élimination de toutes les formes d'intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou la conviction (A/HRC/6/L.15/Rev.1), adoptée avec 29 voix pour, aucune voix contre et 18 abstentions, le Conseil décide de renouveler le mandat de la Rapporteuse spéciale sur la liberté de religion ou de conviction pour une autre période de trois ans. Il constate avec une profonde inquiétude l'augmentation générale du nombre de cas d'intolérance et de violence visant les membres de nombreuses communautés religieuses et autres, dans diverses régions du monde, y compris des cas motivés par l'islamophobie, l'antisémitisme et la christianophobie. Il se déclare en outre préoccupé par la persistance de l'intolérance et de la discrimination sociales institutionnalisées, qui sont pratiquées au nom d'une religion ou d'une conviction à l'égard d'un grand nombre. Le Conseil souligne par ailleurs qu'aucune religion ne doit être assimilée au terrorisme car cela peut avoir des conséquences fâcheuses sur la jouissance de la liberté de religion ou de conviction par tous les membres des communautés religieuses concernées.
Source : Droit des religions

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

La "Miviludes" dérape, ... encore.“

"Au village, sans prétention
J'ai mauvaise réputation.
Qu'je m'démène ou qu'je reste coi.
Je pass' pour un je-ne-sais-quoi !
Je ne fais pourtant de tort à personne
En suivant mon chemin de petit bonhomme.
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,”
.... Ainsi chantait Georges Brassens.

Quand les banlieues se sont embrasées, quand les voitures brûlaient, les fonctionnaires de la "Miviludes", en charge des dérives sectaires, n'ont rien trouvé à redire.

Au fait, que sont donc ces fameuses "dérives sectaires" ?

Mais quand des salles de cinéma ont diffusé des clips faisant la promotion des Droits de l'Homme, la "Miviludes" s'est émue et a écrit aux responsables des salles en question.

C'est que ces vidéos ont été réalisées par l'association Youth for Human Rights basée à Los Angeles et elle-même parrainée par l'Eglise de Scientologie.

Les vidéos incriminées, dont personne par ailleurs ne nie la qualité pédagogique, ont immédiatement été retirées des écrans.

Mais de quoi donc la "Miviludes" a-t-elle peur ? Que les jeunes des banlieues en mal de repères éthiques et moraux soient instruits sur les principes des Droits de l'Homme, que les banlieues cessent d'être des zones de non-droit ?

Nous serions tentés de le croire.

Et au paradis des poètes, Georges Brassens de continuer de gratter sa guitare:
“Mon Dieu, pardonnez-moi si mon propos vous fâche
En mettant les connards dedans des peaux de vaches
En mélangeant les genres, vous avez fait d'la terre
Ce qu'elle est : une pétaudière !”

Le Bureau de CAPLC

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------



Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction