Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS SUR LE GRILL
 


Sommaire des actualités
Mars 2008
--------------------------------------------------------------------

Le Conseil constitutionnel annule l'élection du député UMP Georges Fenech

(AFP) [extrait] Le Conseil constitutionnel a annoncé jeudi l'annulation de l'élection du député UMP du Rhône Georges Fenech, son compte de campagne ayant été rejeté par les Sages.

M. Fenech fait de plus l'objet d'une inéligibilité d'un an, indique un communiqué publié à l'issue d'une séance plénière de la haute juridiction.

Le député "a exposé des dépenses directes et non par l'intermédiaire de son mandataire financier", expliquent les Sages. "Il ne s'agit pas de comptes non sincères" mais d'une "infraction" aux "articles 52-8 et LO136-1 du code électoral", a-t-on précisé.

Lire la décision

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Le président de la mission anti-sectes renvoyé en correctionnelle

Nous apprenons par une dépêche AFP que l'ancien président de TF1 Patrick Le Lay, le présentateur de TF1 Jean-Pierre Pernaut, et le président de la Mission anti-sectes (Miviludes) Jean-Michel Roulet sont renvoyés devant le tribunal correctionnel pour diffamation à l'encontre de Tradition Famille Propriété (TFP).

Cela fait suite à la mise en examen du président de la Miviludes le 23 octobre dernier suite à une plainte de l’association TFP.

En effet lors d’un reportage diffusé le 24 janvier 2007 M Roulet avait déclaré au sujet des fonds collectés par l’association qu’ils pouvaient « servir à tout et n’importe quoi. »

Le 25 mars l’association TFP a annoncé dans un communiqué de presse que le président la Mission anti-sectes avait fait l’objet d’une deuxième mise en examen pour diffamation.

Cette fois ci à propos du rapport 2006 de la Miviludes.

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Mathieu Cossu mis en examen

Mathieu Cossu est de longue date le porte-parole sur Internet du lobby « anti-sectes » qui s’attaque régulièrement aux minorités thérapeutiques et spirituelles.

Pour la deuxième fois, il vient d’être mis en examen pour diffamation. La première fois en octobre 2007, c’est l’association TFP qui déposait plainte auprès du webmaster pour des propos tenus lors d’un journal télévisé de TF1. Aujourd’hui, c’est l’association Samadeva qui porte plainte pour un article mis en ligne sur son site Internet.

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Mme Katz met en cause la Kinésiologie

Le 10 mars dernier, Mme Katz, secrétaire général de la Miviludes, a donné une interview au journal l’Est Républicain. Ces propos visent les minorités thérapeutiques : « Attention, danger », insiste Catherine Katz, « car les sectes infiltrent le monde de la santé, tout ce qui touche au coaching et au bien-être de la personne, se répandent par le biais de la kinésiologie. On voit de soi-disant thérapeutes qui proposent des tisanes à des personnes atteintes de cancer, ou qui demandent à des malades atteints du sida de stopper les soins conventionnels ».

Le lobby « anti-sectes » rentre en action, le député Myard annonce une demande de commission d’enquête sur les « sectes » et les médecines alternatives, la Miviludes en écho parle des dangers des thérapeutes tels que les Kinésiologues. Dans le même temps, l’Adfi Paris a obtenu une subvention triennale de 17 000 euros pour établir une liste des groupes thérapeutiques qui présenteraient des dérives « sectaires ».Pourtant, notre dossier « sectes et enfants : les chiffres officiels » rapporte les propos de hauts fonctionnaires disant à la précédente commission d’enquête que le problème des « sectes » n’est aucunement préoccupant.

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------



Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction