Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
ACTUALITÉS SUR LE GRILL
 


Sommaire des actualités
Novembre 2008
--------------------------------------------------------------------

Chassez le naturel, il revient au galop.

"Si je vous donne le nom des sectes que j'ai dans le collimateur, j'ai droit sur l'heure à un procès... Pas évident de mettre cinq cents sectes et communautés sous surveillance, cela concerne cinq cent mille personnes, dont quatre-vingt-cinq mille enfants. Ce qui m'intéresse tout particulièrement, ce sont les circuits fianciers."

C'était M. Fenech qui répondait aux questions de VSD, qui interrogeait également Mme Fadela Amara, secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville.

Mais qu'a donc à cacher M. Fenech pour craindre tellement un nouveau procès contre lui ? Peut-être préfère-t-il travailler dans l'ombre plutôt que dans la transparence, tout simplement.

Et nous qui croyions que la défunte Mils avait été supprimée et remplacée par la Miviludes justement pour ne plus faire la chasse à des mouvements, mais s'opposer à des comportements, ces fameuses "dérives sectaires". Mais sans doute n'avions nous pas compris que ce ravalement de façade n'était que de la manipulation linguistique pour faire du neuf avec du vieux. M. Fenech vient de nous le rappeler opportunément. Et à tous les responsables financiers, pensez à bien tenir vos comptes à jour.

M. Fenech se verrait également dans le rôle de ministre de la Justice: "Cela me tenterait bien. D'autant que la grande réforme de la magistrature n'a jamais été faite. Les magistrats ne veulent pas de la séparation du parquet et du siège..."

Enfin M. Fenech n'oublie pas de donner quelques conseils à Mme Fadela Amara, peut-être pour "semer la zizanie" dans le gouvernement : "La vie politique est courte. Vous êtes trop gentille. J'aimerais vous entendre davantage. Vous prenez trop de gants avec l'UMP et le gouvernement. Foncez dans le tas, si vous ne voulez pas avoir de regrets. C'est le moment ou jamais. Foutez le bordel. Tapez du poing. Faites la révolution... culturelle!"

M. Fenech, un nostalgique de la chienlit sans doute.

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Interdiction d’une conférence à Montreuil

Le maire de Montreuil, Madame Dominique Voynet, écologiste bien connue pour ses prises de position en faveur d’une société plus ouverte, a signé vendredi 14 novembre un arrêté d’interdiction contre la conférence donnée par JJ Crèvecoeur, thérapeute, écrivain et conférencier, réalisateur du film “SEUL CONTRE TOUS” le dimanche 16 novembre à 17 heures.

Raison invoquée : ce film fait l’apologie d’un homme condamné pour escroquerie et pour exercice illégal de la médecine.

Lire l’article : http://liberte-therapeutique-caplc.com/les-nouvelles-du-front/
Pour commander le DVD du film interdit : http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Ces incorrigibles anglais.

Décidément les anglais sont et resteront incorrigibles. Ils refusent encore et toujours de se soumettre à la sainte Raison léguée par le Siècle des Lumières et dont s'honore notre pays la France.

En plus de rouler à gauche et de ne pas manger de cuisses de grenouille, voilà des professeurs d'université, la Sheffield Hallam University, qui proposent un soutien spirituel à leurs étudiants déboussolés par un nouveau mode de vie.

Le reporter d'AgoraVox n'a pas manqué d'être surpris, lui qui a été élevé au pays de "la séparation des églises et de l'Etat"."

Mais ce n’est pas tout, la Sheffield Hallam University offre également à ses 23 000 étudiants la possibilité d’aller se recueillir dans le tout nouveau centre multireligieux comprenant une chapelle, une salle de prière, et même tout le nécessaire de prière pour les musulmans pendant le ramadan ! Le manuel nous fournit ensuite les coordonnées de tous les contacts religieux parmi lesquels nous retrouvons nos différents professeurs. Au total, plus de 15 religions plus ou moins douteuses sont référencées et accessibles aux étudiants ! Une carte nous est ensuite distribuée nous indiquant l’adresse, le site internet, le mail et le numéro de téléphone de ce centre qui espère apporter une réponse à toutes nos questions."

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Traitements médicaux au prix de la santé mentale ?

Depuis quelques années, de nombreux médicaments anti-tabac ou contre l’obésité ont fait l’objet de retraits pour cause d’effets secondaires indésirables. D’autres ont survécu, encadrés par des mises en garde contre « risque d’infarctus du myocarde, de troubles dépressifs et de comportements suicidaires ; réactions gastro-intestinales (nausées, vomissements, douleurs abdominales), troubles du sommeil, risque d’épilepsie, cauchemars ou troubles psychiatriques (troubles de l’humeur, anxiété, agressivité). »

A la suite de plusieurs communiqués de l’ AFSSAPS et d’une interdiction du médicament émanant de l’Union Européenne pour le traitement de l’obésité, Sanofi-Aventis a annoncé le 5 novembre sa décision d'arrêter le programme de développement clinique en cours sur le rimonabant, un dérivé du cannabis commercialisé sous le nom d’Acomplia, dans toutes ses indications.

Ce médicament avait obtenu les autorisations de Mise sur le marché en Europe bien qu’il n’ait jamais été autorisé aux Etats-Unis du fait de ses effets secondaires. Le médicament est en effet retiré au vu des nombreux cas de troubles psychiatriques et de certains suicides attribués au médicament. La revue Prescrire avait déjà attiré l’attention sur les risques de ce médicament en mai dernier. Les praticiens de santé non conventionnelle soulignent généralement la primauté des facteurs mentaux dans les phénomènes d’obésité, et le peu d’efficacité, voire les dangers des stratégies médicamenteuses.

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Une pétition européenne pour la liberté de conscience et de pratiques

Un million de signatures, c’est l’objectif que se sont fixés les animateurs de l’initiative Eliant, un regroupement européen de divers mouvements philosophiques, éducatifs, agricoles et environnementaux liés à l’anthroposophie, qui entend agir au niveau des instances européennes.

Ils veulent attirer l’attention sur le fait que la législation européenne met en péril la production agricole biologique par des exigences spécifiquement européennes touchant aux conditions économiques, à des exigences nutritionnelles artificielles ainsi que des surcharges administratives ; ces exigences obligeraient certains producteurs bios à dénaturer leurs produits et méthodes, et pousseraient de petites entreprises biologiques à fermer.

Au-delà de cette cause spécifique, les auteurs de la pétition entendent faire profiter l’ensemble des mouvements et pratiques alternatives en Europe pour garantir la liberté de choix, mais aussi la possibilité de choix, y compris la liberté de choix au niveau de l’enseignement, afin de préserver la diversité des modes et approches de vie.

Pour tous renseignements, consulter http://www.eliant.eu/new/lang/fr/

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

Réunion de mise en œuvre de la dimension humaine
Conférence de l’OSCE du 29 Sept. au 10 Oct.2008 à Varsovie

Le thème de la 12eme réunion de travail fut celui de la "Liberté de Religion et de Croyance". A cette occasion de nombreux gouvernements et organisations non gouvernementales ont pu exposer différentes sources de discriminations religieuses à l’oeuvre en Europe. Voulant ainsi mettre en lumière les agissements de la FECRIS (Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme) et les violations répétées du droit à la liberté de religion et de conscience commises par plusieurs ses membres, L’Eglise de Scientologie par l’intermédiaire de son Bureau des Droits de l’Homme, a présenté le résultat de ses investigations. Nous vous livrons la première partie de ce texte en français.

Lire l’article : http://www.ethique-liberte.org/spip/spip.php?article137

-------------------------------------- Haut de page--------------------------------------

-

Sommaire des actualités

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction