Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

 

La MIVILUDES, une ombre au tableau pour une France qui respecte « en général » les libertés religieuses

Communiqué du 20/09/07

 

 

Dans son rapport annuel publié le 14 septembre, le Département d’Etat américain met en lumière l’anomalie française que représente la MIVILUDES dans notre République laïque. Pour les auteurs du rapport, en France « la Constitution garantit la liberté religieuse, et le gouvernement respecte en général ce droit dans la pratique ». Cette présentation plutôt positive de la situation française en matière de liberté religieuse ne cache pas néanmoins certaines anomalies selon le rapport : les actes antisémites, le racisme et également l’action de la MIVILUDES.

Le rapport reprend à son compte les plaintes de certaines « religions minoritaires » contre la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires » (MIVILUDES) : « Certaines organisations ont estimé que les publications de la MIVILUDES risquaient de contribuer à la méfiance du public vis-à-vis des religions minoritaires ».Concernant le rapport de la MIVILUDES le Département d’Etat américain note également que : « Les groupes religieux minoritaires ont déclaré que les allégations présentées dans le rapport étaient sans fondement et souvent faux ».

De longue date notre association dénonce toute implication du gouvernement dans les croyances religieuses des français, ces croyances fussent-elles minoritaires.

« La MIVILUDES est la représentation même de l’intrusion de l’Etat dans les croyances. L’activité de cette mission consiste essentiellement à tenter d’identifier les bonnes croyances (généralement les religions établies) et les mauvaises croyances (les nouveaux mouvements religieux) » déclare le Président de CAP pour la Liberté de Conscience. « C’est pour cela que nous demandons au gouvernement actuel, de continuer à diriger son action vers un République ouverte et tolérante en abrogeant tout simplement le décret de création de la MIVILUDES ».

 

 

Contact : (33) 6 84 52 76 29

Sommaire

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction