Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
CAP LC - 2009
 
Liberté de conscience - Liberté religieuse - Liberté thérapeutique
 


Questions à l'Assemblée nationale
Assemblée Nationale : réponse à M. Zumkeller

 

Tolérance zéro pour un « non problème »

Question N° : 50801 de M. Zumkeller Michel ( Union pour un Mouvement Populaire - Territoire-de-Belfort )
Ministère interrogé : Culture et communication
Ministère attributaire : Culture et communication
Question publiée au JO le : 02/06/2009 page : 5235
Réponse publiée au JO le : 08/09/2009 page : 8511
Date de changement d'attribution : 23/06/2009
Rubrique : ésotérisme
Tête d'analyse : sectes
Analyse : rapport. propositions

Texte de la QUESTION : M. Michel Zumkeller interroge Mme la ministre de la culture et de la communication sur le rapport annuel sur les sectes, publié par la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance contre les dérives sectaires). Ce rapport décrit les méthodes employées par les sectes, pour s'installer dans les « niches nouvelles ». Il souhaite connaître les actions menées pour lutter contre l'emprise des sectes dans les domaines relevant de sa compétence.

Texte de la REPONSE : Le ministère de la culture et de la communication, représenté au sein du comité exécutif de pilotage opérationnel de la Miviludes, est sensible à la prévention et à la lutte contre les dérives sectaires. Bien qu'aucune manifestation sectaire n'ait été constatée à ce jour dans les secteurs d'activités qui relèvent de son autorité, il n'est bien entendu pas exclu que les groupes sectaires tentent à l'avenir d'utiliser les structures culturelles comme sources potentielles de recrutement. Aussi, le ministère de la culture et de la communication renforcera-t-il sa contribution au travail interministériel de prévention et de sensibilisation mené par la Miviludes établissant un lien informatique entre le site internet du ministère et celui de la Miviludes, et en développant de nouvelles actions de sensibilisation de son personnel aux dérives sectaires.

 

 


Retour aux questions à l'Assemblée nationale


Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction