Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP Liberté de Conscience - liberté de religion- liberté thérapeutique

Communiqué de Presse : Mouvement Raëlien

« Sun Media » et le « Journal de Montréal » condamnés à 10 000$ pour violation de la vie privée de Raëliens


13/05/09

 

 

« Sun Media » et le « Journal de Montréal » condamnés à 10 000$

La Cour du Québec a reconnu Sun Média et le Journal de Montréal coupables d'avoir violé la vie privée de deux raëliens, dont un prêtre. Sun Media a été condamné à verser aux victimes plus de 10 000$ en dommages compensatoires et punitifs, ainsi que les frais judiciaires et les frais d’expertise.

Rappelons que Brigitte McCann et Chantal Poirier ont infiltré le Mouvement Raëlien en utilisant de fausses identités et elles y ont pris des centaines de photos clandestines. Par la suite, elles ont écrit, avec une intention malhonnête, une série d’articles sur la Religion Raëlienne dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, en octobre 2003. Elles ont aussi publié plusieurs photographies des membres, sans avoir préalablement obtenu leur consentement, leur causant ainsi d’importants préjudices, tant moraux que matériels (pertes d’emploi et de contrats, atteintes à leur dignité, leur honneur et leur réputation, etc.).

Le juge Grenier, de la Cour du Québec, condamne sévèrement les procédés clandestins, malhonnêtes et abusifs des journalistes et des dirigeants de Sun Media. Il s’est basé sur l’avis même du Conseil de Presse, en citant des extraits du document intitulé ‘Droits et responsabilités de la presse’: « De tels abus ont non seulement pour conséquences de banaliser la pratique du véritable journalisme d’enquête, mais ils portent également atteintes à la crédibilité des médias et des journalistes ainsi qu’à la crédibilité des informations livrées au public par suite de telles enquêtes » ( www.mediashit.org ou www.jugement.qc.ca, A. c. Corporation Sun Media, 31 mars 2009 )

M. Daniel Chabot, Évêque et porte-parole de la Religion Raëlienne déclare : « Voilà une grande victoire pour les droits et libertés de la personne au Québec. Il était temps que la justice se prononce sur les abus et le manque d’éthique, de plus en plus grand, des médias. La vie privée est un droit sacré et il était temps que les tribunaux sanctionnent sévèrement les médias qui, au nom d’un prétendu intérêt public, violent celle-ci sans scrupule ». M. Chabot ajoute : « Les dirigeants du Journal de Montréal, dont Dany Doucet et Serge Labrosse, ne peuvent désormais plus prétendre être au-dessus des lois et de la Charte pour abuser des individus afin de garnir les coffres de leur journal ».

Par ailleurs, M. Chabot ajoute : « Malheureusement, il existe plusieurs justices au Québec. En effet, pour la même cause, le juge John Keable, de la Cour du Québec de Montréal, a, en octobre 2007, totalement fermé les yeux sur les abus des journalistes de Sun Media et débouté 13 des 14 Raëliens ayant porté plainte. Les jugements diamétralement opposés des Juges Keable et Grenier seront portés à l’attention de la Ministre de la Justice qui devra expliquer pourquoi Keable s’en est « lavé les mains » en refusant de se prononcer sur les méthodes clandestines des journalistes. Une plainte contre ce juge sera d’ailleurs officiellement déposée au bureau de Mme Asma Jahangir, Rapporteuse spéciale pour la liberté de religion ou de conviction l’ONU, en juillet prochain. ».

Le jugement du juge Grenier transmet aux médias que le droit au respect de la vie privée des Raëliens existe et que ces derniers peuvent pratiquer en toute quiétude leur religion. « Il faut aussi noter que 4 000$ des 10 000$ versés le sont à titre de dommage punitifs, ce qui souligne les intentions malveillantes de Sun Media et du Journal de Montréal ; et vise à décourager les médias qui seraient tentés par de tels abus. Ce jugement fait école et servira de jurisprudence, non seulement pour les Raëliens, mais aussi pour tous les membres de minorités religieuses » déclare M. Daniel Chabot.

Il est cependant regrettable que le juge n’ait pas imposé l’obligation de publication de la condamnation dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, car il est malheureux que les médias québécois, par une espèce de solidarité malsaine avec ces médias condamnés, ne donnent pas une plus large place à cette nouvelle.

Les membres de la Religion Raëlienne iront prochainement manifester leur joie devant les bureaux du Journal de Montréal.

 

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction