Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction

Communiqué de Presse :
L'association CAP LC dénonce le « passé sulfureux » de Georges Fenech devant l'OSCE et demande l'annulation de sa nomination


06/10/08

 

Varsovie – OSCE – 6 octobre 2008

A l'occasion de la 13ème Réunion sur la mise en oeuvre de la Dimension Humaine de l'OSCE à Varsovie, du 29 septembre au 10 octobre 2008, le président de CAP pour la Liberté de Conscience, Thierry Bécourt, a vivement critiqué la nomination de Georges Fenech par le premier Ministre à la tête de la Miviludes.

Le lourd contentieux entre la justice et Georges Fenech a été rappelé devant les représentants des pays membres de l'OSCE :

- En décembre 1998, la candidature de M. Fenech au poste de Premier juge d’instruction de Paris a été refusée par le ministère de la Justice en raison de « la tenue de propos à caractère antisémite » dans la revue que dirigeait M. Fenech en tant que président de l'APM « et des interrogations que suscite, au regard de la magistrature, sa participation à une mission non officielle d'observation des élections présidentielles gabonaises ».

- En juillet 2001, M. Fenech a été mis en examen pour « recel d’abus de biens sociaux » dans l'affaire de l’Angolagate.

- En mars 2008, M. Fenech a été déchu de son mandat de député par le Conseil constitutionnel suite à des irrégularités financières dans ses comptes de campagne, qui constituaient une "infraction" aux articles 52-8 et LO136-1 du code électoral. Il a été déclaré inéligible pendant un an.

- M. Fenech a été renvoyé devant le tribunal le 16 octobre 2008 suite à une plainte pour insultes et diffamation déposée par des dirigeants du parti politique La France en Action.

Mr. Fenech a pris ses fonctions comme Président de la Miviludes le 1er Octobre 2008. Sa nomination préoccupe gravement notre association ainsi que de nombreuses organisations religieuses en France. Le président de la Fédération Protestante de France, Claude Baty, déclarant que les « affaires disqualifient d'emblée cette nomination », le Directeur de l'Observatoire du religieux d'Aix-en-Provence ajoutant lui que Georges Fenech « a une vision inquisitorialle de la lutte contre les sectes ». Thierry Bécourt a conclu son intervention à l'OSCE en demandant « au Premier ministre d’annuler la nomination de M. Fenech au poste de Président de la Miviludes. »

Président CAP LC : Thierry Bécourt

Intervention à l'OSCE

Contact presse :
Tél : 06 75 38 18 84
mail : contact-presse@coordiap.com

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction