Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 


Des élus américains s'émeuvent d'un
projet de répertoire des sectes en France

Source : AFP 22/05/09

 

 

Des élus américains s'émeuvent d'un projet de répertoire des sectes en France

Selon la dépêche AFP du 21 mai, des élus du Congrès américain ont écrit à l'ambassadeur de France à Washington pour s'émouvoir d'un éventuel répertoire ou « référentiel » des pratiques sectaires à risque en France recommandé par la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires).

Le représentant républicain de l'Arizona (ouest) Trent Franks a exprimé ses inquiétudes, dans une lettre datée de mercredi et signée de cinq collègues (quatre républicains et une démocrate), concernant « la protection des droits des individus à la liberté religieuse en France ».

« En tant qu'alliés des États-unis, engagés envers notre préoccupation commune pour les libertés humaines fondamentales, nous encourageons sincèrement le gouvernement français à s'assurer que toute nouvelle politique affectant la liberté religieuse soit en conformité avec les obligations internationales de de la France », écrivent les membres du Congrès à l'ambassadeur Pierre Vimont.

Les parlementaires qualifient la recommandation de la Miviludes de « liste noire » et rappellent qu'une telle « liste » établie en 1995 avait été rejetée en 2005 par le gouvernement français de Jean-Pierre Raffarin.

Le président de la Miviludes Georges Fenech avait indiqué mardi en présentant le rapport annuel de la mission au Premier ministre François Fillon qu'il souhaitait établir « un référentiel » des dossiers concernant les mouvements sectaires.

Dans son rapport, la Miviludes a dénoncé les thérapies fantaisistes et recommandé de mieux recenser ces pratiques et de protéger la profession de psychothérapeute.

 

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction