Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 


Le Président de la Miviludes Georges Fenech et la pravda

source : Jean Langlais

 

 

Miviludes Georges Fenech et la PravdaGeorges Fenech, fraichement élu député quelques jours après sa condamnation par le tribunal de grande instance de Paris(1) (dont il a annoncé faire appel), a eu droit à quelques articles dans la presse russe, à cause de ses amitiés avec Alexander Dvorkin(2), son ami et pendant ex-soviétique, qui se bat là bas contre tous les "concurrents" de l'Eglise orthodoxe moscovite, tous taxés de "sectes". La presse a relaté cette relation entre les deux hommes mais surtout la récente condamnation du Président de la Miviludes.

L'un des articles russes qui parle de cela, publié par le Centre Slave pour la Loi et la Justice (3), est fort intéressant, en cela qu'il contient les propos de l'évêque Konstantin Bendas, à son retour de France, après sa rencontre avec Georges Fenech.

Il faut savoir que dans sa lettre d'information de mai/septembre 2011 (4), le Président de la Miviludes se vantait d'avoir reçu Konstantin Bendas, vice président de l'Union des chrétiens évangéliques de Russie, en ces termes : "L’entretien qui s’est déroulé dans des conditions très cordiales a permis de préciser les approches russe et française de la question. Mgr Bendas a exprimé le souhait d'inviter le président de la Miviludes en Russie, notamment pour expliquer à la Douma l'organisation, les missions et le fonctionnement de la Miviludes, ainsi que le dispositif législatif français en la matière. M. Fenech a répondu qu'il accepterait volontiers une invitation à se rendre à Moscou."

Bien sûr, personne n'allait aller vérifier auprès de l'évêque une fois qu'il était retourné dans son pays.

Mais, la vérité est ailleurs, et l'article sus-nommé (5) cite Konstantin Bendas :"

La réunion avec le chef de la Miviludes m'a laissé dans une grande perplexité. (…)

J'ai été tout d'abord extrêmement surpris de la quantité de services de sécurité qui entouraient Monsieur Fenech. Sur le bâtiment qui abrite la Miviludes, il n'y a aucun signe qui l'indique, mais par contre il y a une grande quantité de caméras de surveillance. A l'entrée de l'immeuble, nous avons été accueillis par des officiers de gendarmerie, équipés de gilets par balles et d'armes automatiques. A l'intérieur, il y a des caméras de surveillance partout, même dans le petit ascenseur, et un gendarme nous a escorté jusqu'au bureau du Président.

Le bureau de Monsieur Fenech est fourni avec ce qu'il y a de plus cher, et est au delà de tout ce que j'ai pu voir dans les bureaux d'autres hauts fonctionnaires français que j'ai pu visiter tels que celui du Secrétaire d'Etat à l'éducation, celui de la tête d'un département du Ministère de défense, du Ministère de l'intérieur,etc. Nulle part je n'ai vu un tel luxe couteux dans le mobilier et la décoration. Aucun des hauts fonctionnaires de l'Etat français que j'ai pu rencontrer ne se permettait un tel lieu de "travail" ainsi qu'une telle provocation dans le costume et la montre en or si ostensiblement chers et luxueux.

J'ai sincèrement essayé de comprendre quel genre de menace justifiait de telles mesures de sécurité et de tels investissements financiers. Hélas, après une heure et demi de conversation, je n'avais toujours pas de réponse claire.

Il y avait bien un langage, inventé et inconstitutionnel, comme la "menace sectaire", ou la "dérive sectaire". Lorsque j'ai demandé ce que cela voulait dire, là encore je n'ai pas obtenu de réponse claire. (…)

Selon l'expression de Monsieur Fenech, la "menace sectaire" est une tentative d'influencer toute personne qui se trouverait dans un état de "faiblesse" où on pourrait la "manipuler". Alors, ses doigts ont énumérés les situations suivantes : ceux qui viennent de perdre un être proche, une personne malade, une personne handicapée, récemment divorcée, une personnes qui a des problèmes familiaux, des conflits familiaux, ainsi que tous les enfants, les adolescents, les jeunes, les élèves et étudiants, les femmes enceintes, ceux qui servent dans l'armée, ceux qui purgent une peine de prison, les subordonnés dans une relation de travail… En dehors de cette liste, il ne restait que "ceux qui se lèvent le matin du pied gauche". Pratiquement toute la population de la planète tombait dans la catégorie de ceux qui sont susceptibles d'être "influencés sectairement". Et la Miviludes cherche à protéger toute personne de l'influence de toute personne. Le champs d'application, comme vous pouvez le voir, est très large, et les critères sont uniquement fixés par la Miviludes elle-même.

A mon avis, ces gens ont mis au point une terrible menace certainement pour recevoir d'importantes quantités d'argent, en échange d'une "recherche" et d'une "lutte". Aux frais de l'Etat, aux frais du contribuable… (…)

M. Fenech a décrit comme l'une de ses réalisations son influence sur d'autres pays. Il a aussi laissé entendre qu'il avait des disciples en Russie. Lorsque la réunion a pris fin et que nous sommes sortis, j'ai entendu un soupir de soulagement de mon interprète féminine. Je lui ai demandé son impression et elle m'a dit : "Je n'ai jamais fait partie d'aucune secte, mais si elles existent réellement, elles doivent être comme la Miviludes".

Ces déclarations n'engagent que lui, mais pas sûr que Monseigneur Bendas ait envie de présenter Georges Fenech à la Douma...

1 : http://www.sapientia-portail.net/Le-President-de-la-Miviludes-Georges-Fenech-condamne_a1281.html

2 : http://www.coordiap.com/tribune-libre-fecris-miviludes-5876.htm

3 : http://www.sclj.ru/news/detail.php?SECTION_ID=343&ELEMENT_ID=4398

4 : lettre d'information de la Miviludes

5 : http://www.sclj.ru/news/detail.php?SECTION_ID=343&ELEMENT_ID=4398

Source :http://www.sapientia-portail.net

 Partager


 

 

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction