Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP LIBERTE DE CONSCIENCE

Alexander Dvorkin, vice-président de la FECRIS, critiqué pour une conférence controversée sur l’Islam
source : DHSF

 

DHSF (21.3.2013) – Alexander Dvorkin est déjà connu pour ses discours et écrits agressifs contre les Témoins de Jehovah, les Mormons, les disciples de Falun Gong(1), les fidèles de Hare Krishna et d’autre groupes religieux qui ne font pas partie de son monde orthodoxe. Cependant, en février 2013, M. Dvorkin a choqué des hautes autorités islamiques de Russie par la conférence qu’il a tenue à l’université d’Arkhangelsk sur le sujet « Origines de l’Islam –Histoires secrètes ». Durant sa présentation, il a fait plusieurs commentaires malveillants et peu scientifiques sur le Coran et le prophète Mahomet.

Les remarques de M. Dvorkin ont provoqué de nombreuses réactions postées sur des sites Internet islamiques par la communauté musulmane russe. Deux leaders musulmans ont ouvertement critiqué M. Dvorkin qui est vice-président de la FECRIS (Fédération Européenne des Centres de Recherche et d'Information sur le Sectarisme) (ndlr financé par le gouvernement français2) et également président du Conseil d’Experts du Ministère de la Justice pour la Conduite d’Etudes Religieuses Etatiques pour la Fédération Russe. La réponse suivante a été écrite par le Cheikh Nafigulla hajjs Ashirov, chef mufti de Dumachr et co-président du Conseil des muftis de Russie :

« Alexander Leonidovich Dvorkin , vous savez indubitablement que votre conférence sur l’Islam est plutôt sujette à polémique et a immédiatement provoqué de vives réactions au sein de la communauté musulmane. Cela a spécialement été le cas parmi les jeunes musulmans qui surfent activement sur différents sites Internet et participent à des forums sur le sujet de l’Islam et des relations interreligieuses.

Votre dernière intervention devant des étudiants à Arkhangelsk a provoqué de vives réactions, comme l’attestent les nombreuses réponses et discussions sur des blogs.

Vos déclarations ont fait l’objet d’une attention particulière du fait que vous osez tenir une telle position controversée sur l’Islam en tant que prêtre orthodoxe plusieurs fois récompensé par l’Eglise orthodoxe russe et président du Conseil d’Experts pour la Conduite d’études religieuses au sein du Ministère de la Justice.

La position sur l’histoire de l’Islam et la vie du Prophète, que la paix soit avec lui, que vous tenez dans votre conférence « Une histoire de l’Islam par un expert orthodoxe des sectes » est dénuée de toute objectivité, compte tenu notamment des fonctions publiques et des responsabilités que vous assumez en tant que ministre religieux. Les déclarations que vous faites sur notre religion en tant qu’autorité orthodoxe non seulement ne sont pas correctes, mais elles sont également blessantes pour des millions de Musulmans qui cohabitent dans le même pays depuis des siècles avec des personnes de confession orthodoxe.

Dans vos arguments, vous êtes allé à l’encontre de l’histoire officielle de l’Islam en prétendant que, contrairement à ce qui est communément accepté, le Prophète Mohamet, qu’Allah le bénisse, était illettré et que La Mecque, ville sacrée de tous les Musulmans, ne correspondait pas à la situation géographique indiquée dans le Coran.De plus, vous avez déclaré que de nombreuses coutumes musulmanes ont en fait été empruntées par le Prophète Mohamet, qu’Allah le bénisse, à des coutumes d’autres religions pour des raisons spécifiques que vous ne précisez pas.

Quant aux Musulmans de Jérusalem, vous citez l’évêque Arculfe de l’Eglise catholique occidentale qui insulte les Musulmans en faisant la déclaration péjorative suivante : « Ils construisent une cabane quelconque sur la montagne du Temple qu’ils nomment maison de prière, dont l’apparence est ridicule, étant peu solide … au point de s’effondrer et affreusement laide. » A notre avis, l’idée première de votre conférence était de dénoncer et de critiquer l’Islam.

Dans votre conférence, vous tentez d’humilier le Messager d’Allah par les déclarations que vous faites sur cette personne remarquable. L’ironie inappropriée et le manque de tact de ces déclarations se remarquent particulièrement dans les mots que vous placez dans la bouche de sa femme Aïcha : « Je reconnais que cet homme peut faire des compliments. »

Vous donnez également de fausses informations à vos auditeurs en déclarant cyniquement que le Prophète Mohamet, qu’Allah le bénisse, n’avait du succès que grâce à son aptitude à « piller des caravanes et à faire embrasser cette nouvelle croyance par la violence, ce qui lui faisait gagner un butin bien mérité. »Au sujet des révélations du Prophète Mohamet, qu’Allah le bénisse, vous offensez la compréhension des Musulmans sur leurs origines, en citant certains Pères de Byzance qui maintenaient que :

- soit Mohamet était malade et avait des visions qui lui étaient douloureuses,

- soit il était possédé du démon,

- soit il était une sorte de menteur qui avait tout inventé.

Vous ajoutiez qu’« il était possible de combiner ces trois options et de concevoir d’autres combinaisons. »

A la fin de votre conférence, vous indiquez la source de vos « découvertes », l’auteur britannique de romans d’horreur Tom Holland qui est également l’auteur du documentaire révoltant « L’histoire secrète de l’Islam » qui a également provoqué d’innombrables réponses négatives dans le monde musulman et qui a été vivement critiqué par des experts de l’Islam. En réponse à la sortie de ce film, l’Académie islamique pour la recherche et l’éducation (IERA) a même publié un communiqué de presse spécial où elle souligne en neuf points détaillés les inexactitudes historiques de l’œuvre de Holland.

Malgré ces démentis, vous présentez tout de même cette interprétation fallacieuse et douteuse de l’Islam à votre auditoire, faisant une place à ces commentaires malveillants sur le Prophète Mohamet et ses actions historiques. En tant que représentant officiel de l’une des confessions chrétiennes, vous vous êtes permis de critiquer incorrectement l’Islam, créant ainsi une attitude négative et partiale de vos auditeurs face à notre religion présente dans le monde entier.

En me basant sur les considérations exprimées ci-dessus, je requiers que vous clarifiez vos positions exprimées et que vous rétractiez vos déclarations offensantes sur notre religion, sur la vie et les activités du Prophète Mohamet, qu’Allah le bénisse, que vous avez exprimées dans votre conférence Une histoire de l’Islam par un expert orthodoxe des sectes ».

Voir : http://golosislama.ru/news.php?id=15910

http://www.islamnews.ru/news-138841.html

http://echo.msk.ru/blog/stiepanov75/1031470-echo/

(1) La FECRIS une fois de plus impliquée dans la campagne anti Falun Gong de la Chine

(2) FECRIS une ONG financée à 100% par le gouvernement français

Articles parents :

Sous prétexte de lutte contre les dérives sectaires extrémistes des associations anti-sectes européennes commencent à s’organiser contre l’Islam

Le Congrès américain dénonce le financement des associations « anti-sectes » par la France

 Partager


 

 

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction