Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP LIBERTE DE CONSCIENCE
Revue de presse 2014

les ravisseurs et les déprogrammeurs condamnés à payer des dizaines de millions de yens

source :Willy Fautré

 

 

Une décision de justice historique : les ravisseurs et les déprogrammeurs condamnés à payer des dizaines de millions de yens pour avoir tenté de forcer quelqu’un à changer de religion

Par Willy Fautré

HRWF (17.11.2014) - Le 13 novembre, la Cour Suprême de Tokyo a rendu une décision condamnant cinq personnes (trois proches parents de la victime, un Pasteur évangélique et une autre personne) à payer des dommages et intérêts à une victime d’enlèvement et de tentatives de déconversion religieuse par la force en étant retenue contre sa volonté, de septembre 1995 à février 2008.

Suite à la plainte déposée par Toru Goto (51 ans) contre trois membres de sa famille et les 'déprogrammeurs' professionnels impliqués dans cette affaire, le juge Noriaki Sudo de la Cour Suprême de Tokyo a reconnu la réalité des faits. Jusqu’à présent, les tribunaux avaient rejeté en bloc la nature illégale de l’enlèvement et de la tentative de déconversion religieuse par la force dans des conditions où la personne était retenue contre sa volonté, et avaient jugé que de tels cas étaient "de simples discussions entre parents et enfants."

Les trois premiers accusés de ce procès : son frère, sa belle-sœur et sa jeune soeur, ont été condamnés à payer un total de 22 millions de yens (environ 150 000 euros).

Takashi Miyamura, déprogrammeur professionnel, a été condamné à payer 11 millions de yens (environ 76 000 euros).

Le Pasteur Yasutomo Matsunaga, de l’Eglise chrétienne évangélique Niitsu (de la ville de Niigata), a été condamné à payer 4,4 millions de yens (30 000 euros). Il a été établi en effet qu’il n’avait pas seulement donné son 'consentement tacite' et ses 'encouragements' aux agissements illégaux de la famille de M. Goto, mais qu’il l’avait ‘aidée et encouragée à restreindre sa liberté et à le persuader de changer de religion.’

Les accusations portées contre l’Eglise japonaise de l’Alliance du Christ, à laquelle appartient le Pasteur Matsunaga, ont été rejetées.

Dans la décision de première instance rendue en janvier dernier, le Tribunal de District de Tokyo avait condamné les trois accusés membres de la famille à payer 4,83 millions de yens (33 000 euros) de dommages et intérêts, et M. Miyamura à payer conjointement 960,000 yens (6 600 euros). Les accusations contre M. Matsunaga et l’Eglise japonaise de l’Alliance du Christ, à laquelle il appartient, avaient alors été rejetées. Les plaignants et les accusés avaient fait appel de ce jugement.

source : http://www.hrwf.net/

 Partager

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction