Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP LIBERTE DE CONSCIENCE
Revue de presse 2014

Hommage de Maître Dominique
à Monsieur le Professeur Emile Poulat

source : Maître Dominique Kounkou

 

 

Toute l’équipe de CAP Liberté de Conscience se joint à l’hommage de Maître Dominique Kounkou à M. Emile Poulat.

Monsieur le Professeur Emile Poulat vient de nous quitter. Il n'est plus à démontrer qu'Emile POULAT fut un de grand sociologue des religions du vingtième et de ce début du vingt-et-unième siècle. Je fais partie de ceux qui, à côté de Monsieur le Professeur Jean BAUBEROT qui ont bénéficié de ses grands enseignements et du fruit de ses recherches. Il a publié de façon abondante. Mais le livre que j'ai eu plaisir à lire et à relire est sans aucun doute LA LAICITE NOTRE BIEN COMMUN. Pour toutes ces contributions et toutes les avancées qu'il a fait faire aux sciences sociales, nous sommes nombreux à le remercier.

Personnellement, je garde deux moments forts. Le premier est la présidence qu'il a acceptée sur le premier colloque sur les discriminations religieuses en France, que j'ai organisé à PARIS dans le douzième arrondissement chez LES DIACONESSES. Au moment même où tous les intellectuels n'osaient pas s'afficher sur le combat pour nos libertés religieuses, il a accepté d'en assumer la Présidence. Ce fut un grand succès. Plus de 400 personnes sont venues les samedi et dimanche depuis le matin jusqu'au soir. Il reste de ce magnifique moment qui a libéré la parole sur la liberté religieuse en France, un livre que les Editions L'Harmattan ont publié.

Le second moment fut le jour où il a accepté de préfacer mon livre LA RELIGION UNE ANOMALIE REPUBLICAINE. Il y a cette sorte de timidité indéfinissable qui saisit lorsqu'on prie son Professeur de bien vouloir jeter un coup d’œil sur le projet d'un livre. Il y a aussi ces éclats de lumière qui brillent dans sa tête lorsqu'au téléphone un Emile POULAT accepte d'écrire la préface tant espérée! Il y a enfin, le moment où elle arrive belle et majestueuse! Le cœur et même la maison d'édition L'Harmattan qui l'attendait se remettent en marche à l'unisson, car tout était suspendu à la belle lettre d'Emile POULAT...

Le Professeur POULAT, même se sentant diminué physiquement a donné son accord pour présider notre dernier colloque sur les médias et le fait religieux. La veille du colloque, je l'ai appelé, il m'a répondu qu'il était trop fatigué, mais il souhaitait un vif succès à ce rassemblement. Il a ajouté, qu'il était avec nous. Ce soutien a beaucoup fortifié les organisateurs. J'ai promis qu'il serait organisé un grand hommage en sa faveur. Ainsi comme il a ouvert les colloques sur la liberté religieuse, il clôturerait ce cycle de combat sur la reconnaissance du fait religieux. Je compte sur mes amis pour que cet hommage ait lieu, même après qu’il nous ait quitté!

C'est un grand homme qui nous quitte. C'est un franc et grand combattant des libertés religieuses qui nous laisse en héritage son bien commun, la laïcité à partager désormais. C'est un de grands Professeurs qui m'auront appris, la détermination dans la recherche, la probité dans les publications, et tout simplement le courage d'être un homme vivant!

Dominique KOUNKOU

 Partager

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction