Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP LIBERTE DE CONSCIENCE
Revue de presse 2015

L’exploitation du malheur à des fins politiques
Par Willy Fautré HRWF

 

 

Ce fut une incroyable manifestation de soutien et de solidarité. Celle-ci aurait été d’autant plus forte sans le curieux tableau des dirigeants du monde entier qui ont affirmé ‘se lever’ pour la liberté d’expression à Paris dimanche dernier. Les familles et les amis de ceux qui ont été tués lors des évènements violents de la semaine dernière marchaient en tête du flux solennel de l’humanité qui avait envahi les rues de la capitale française. Puis venaient des dizaines de représentants officiels de gouvernements étrangers, bras dessus bras dessous, dans une soi-disant démonstration d’unité.

Si on laisse de côté les amabilités diplomatiques, le fait est que nombre de ces dignitaires marchant et scandant « Nous sommes tous Charlie » représentent des gouvernements qui commettent les pires violations des libertés de la presse dans le monde.

On ne peut que se demander ce que les membres assassinés de l’équipe de Charlie Hebdo auraient pensé de la scène, en sachant que leur mémoire était honorée par de hauts fonctionnaires venus de Russie, de Turquie, d’Algérie, du Gabon et de nombreux autres pays qui violent quotidiennement les principes même qu’ils s’attachaient à défendre.

Chaque année, beaucoup de ces pays occupent les dernières places au bas du classement annuel établi par Reporters sans frontières sur la liberté de la presse. D’autres estimables invités sont bien connus pour leur politique visant à limiter la liberté d’expression ou pour leurs discours de haine à motivation politique.

On a aussi rapporté la participation à la marche du Ministre des Affaires étrangères saoudien. Deux jours plus tôt, l’Arabie Saoudite avait procédé à la flagellation publique de Raif Badawi, un blogueur accusé d’insulter l’Islam. Une telle scène aurait fait une cible facile pour les journalistes satiriques, s’il n’y avait pas eu le chagrin de ces derniers jours.

Plus nobles étaient les intentions des millions de citoyens qui se sont levés pour des libertés précieuses suite à la violence de la semaine dernière. Ils méritent mieux que la triste hypocrisie offerte par des politiciens plus concernés par le fait de marquer des points politiques que par la défense de la vérité. Tout comme ceux qui ont été abattus dans l’équipe de Charlie Hebdo.

Source HRWF

 Partager

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction