Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2016
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 25, rue du Mail
91600
Savigny sur orge

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 


Non à la loi “anti mosquées” dans la région de Venise

source :
FOB
mai 2016

 


F.O.B demande au gouvernement de contester la “loi anti mosquées” dans la région de Venise, qui viole la Constitution et la liberté de culte de toutes les minorités religieuses:

F.O.B. (European Federation for Freedom of Belief) demande au gouvernement de contester le règlement per les lieux de culte approuvé par la région de Venise.Comme il est déjà sanctionné par la Cour Constitutionelle au sujet de la précédente en

Lombardie, cette “loi anti mosquées” viole les principes de notre Constitution, qui garantit la liberté de religion, de croyance et de conscience à toutes les confessions.

Il est inacceptable que dans un Etat démocratique une région remplace le gouvernement en délibérant sur des questions délicates qui s'appellent aux droits humains fondamentaux. Les limitations que cette loi met aux minorances religieuses, pas seulement à celle islamique, qui cohabitent pacifiquement sur le territoire italien depuis des dizaines d'années, comme les évangelistes, adventistes et vaudoix, sont également inacceptables.

Cette loi mine la cohabitation sociale pendant un moment historique délicat, qui demanderait l'ouverture maximum justement pour garantir la transparence des lieux de culte: le danger du terrorisme est moins réel dans une mosquée transparente et ouverte à tous, plutot que dans une cave, ou' la foi devient clandestine au seul avantage de qui a l'intérèt de ne pas prier à la lumière du jour.

Le gouvernement italien a déjà contesté la “loi anti mosquées” adoptée en Lombardie, que la Cour Constitutionelle a rejeté, mais la région de Venise a décidé de continuer de l'avant quand mème avec une législation non constitutionelle, discriminatoire et dangereuse.

La liberté de religion n'est pas une menace, mais une garantie de paix et de dialogue entre les peuples!

Signe la pétition

 Partager

 

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction