Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2016
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 25, rue du Mail
91600
Savigny sur orge

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

RTBF Ordre du Temple Solaire et polémique sur les médecines alternatives
Source : Christian Decoeur


octobre 2016

 

Le 29 octobre prochain, la RTBF veut relancer la polémique autour des nouveaux mouvements religieux en organisant un « débat » avec les principaux protagonistes de la lutte « antisectes » belge.

Le titre de l’émission : Sectes et santé : le leurre et l’argent du leurre.

La présentation de l’émission est intéressante, elle commence avec l’affaire de l’OTS :
« Si les sectes apocalyptiques telles que l’Ordre du Temple Solaire font moins parler d’elles ces dernières années, les dérives sectaires n’ont pas disparu pour autant. »Si la RTBF veut rouvrir l’affaire de l’Ordre du Temple Solaire, nous leur proposons d’enquêter sur les propos tenus en 2003 par l’expert français, Jean-Marie Abgrall, dans cette affaire.

Effectivement, dans l’article du journal le Point du 28 novembre 2003 nous pouvions lire ces étranges déclarations :

« Les mystères de l'Ordre du Temple solaire (OTS) auraient-ils échappé à la justice ? Entendu le 1er juillet dans le cadre d'une procédure de violation du secret de l'instruction dans laquelle il est mis en examen, l'expert Jean-Marie Abgrall s'est laissé aller à d'étranges allusions. En bref, des services secrets auraient durablement actionné les mouvances templières. Si l'on suit Abgrall, l'Ordre rénové du Temple (ORT), ancêtre de l'OTS, « a été un relais du réseau Gladio, courroie de transmission de la CIA contre le péril marxiste ». Le spécialiste estime que nombre de « mouvements ésotériques » étaient contrôlés par les services secrets. Il cite l'Ancien et mystique ordre de la Rose-Croix (Amorc), qui aurait contribué au financement « du service secret français en Afrique, et en particulier ce que l'on a appelé les réseaux Foccart ».

Voilà qui ferait une émission intéressante sur les déclarations de M. Abgrall sur l’Ordre du Temple Solaire.

Pour finir, est-ce que la déontologie journalistique n’oblige pas la RTBF d’inviter d’autres personnes ou associations qui pourraient apporter un discours contradictoire sur le
sujet ?

Pour info :

Extrait Les carnets du CDJ n°5 - Code de déontologie 2013

Les journalistes s’imposent pour ce faire des normes qui découlent des obligations de :

diffuser des informations vérifiées ;

recueillir et diffuser les informations de manière indépendante ;

agir loyalement ;

respecter les droits des personnes.

Toute autre personne amenée à diffuser de l’information est invitée à adhérer à ces normes.

La responsabilité des journalistes envers le public prend le pas sur leurs responsabilités à l’égard d’intérêts particuliers, des pouvoirs publics et de leurs employeurs. (sans commentaire Note de la Rédaction)

Les journalistes ont une responsabilité sociale inhérente à la liberté de presse.

La Coordination des Assocations et des Particuliers pour la Liberté de Conscience est une ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU

 Partager

 

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction