Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2016
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 25, rue du Mail
91600
Savigny sur orge

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 


la Russie suspend les Témoins de Jéhovah
Source : USCIRF

avril 2017
ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU

 

L'USCIRF condamne des actions qui élimineraient l'existence légale des Témoins de Jéhovah en Russie

Washington, DC - Le 24 mars, le ministère de la Justice de Russie a suspendu les Témoins de Jéhovah, alléguant que leurs activités "violent les lois russes sur la lutte contre l'extrémisme". Les autorités russes ont utilisé leur loi sur l'extrémisme pour harceler systématiquement les Témoins de Jéhovah, mouvement religieux légalement enregistré en Russie qui compte près de 200 000 adhérents. Cette loi, qui n'exige ni l'utilisation, ni l’incitation à la violence pour que l'activité soit qualifiée d'extrémiste, a été promulguée après une campagne soutenue en Russie contre ce mouvement, qui a commencé début 2006.

Thomas J. Reese, S.J., président de la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF - U.S. Commission on International Religious Freedom), a déclaré :

« Les récentes actions du gouvernement russe semblent destinées à éliminer l'existence légale des Témoins de Jéhovah en Russie. Si la Cour suprême décide en avril que ce groupe est ‘extrémiste’, il s’agirait de la première fois où la Russie aurait légalement interdit une organisation religieuse administrée de façon centralisée, et toutes les activités des Témoins de Jéhovah deviendraient effectivement illégales à l'échelle nationale. L'USCIRF demande au gouvernement russe de mettre fin au harcèlement à l’encontre de ce groupe religieux pacifique. »

Le traitement des Témoins de Jéhovah reflète la tendance du gouvernement russe à considérer toutes les activités religieuses indépendantes comme une menace pour le contrôle qu’il exerce et pour la stabilité politique du pays. Cette approche remonte à la période soviétique et affecte d'autres groupes religieux, y compris des Chrétiens et des Musulmans pacifiques². Ces groupes sont également persécutés pour leurs croyances dans les régions occupées par la Russie, la Crimée et l’Ukraine orientale.

En mars 2016, le bureau du Procureur général russe avait averti le siège national des Témoins de Jéhovah que l'organisation pourrait être interdite et que ses activités seraient interrompues au niveau national si d'autres preuves d'un présumé « extrémisme » étaient réunies dans un délai d'un an. En janvier 2017, une Cour d'appel a rejeté l'appel de cet avertissement déposé par les Témoins et, en mars 2017, le ministère de la Justice a déposé une demande formelle auprès de la Cour suprême de Russie afin qu’elle qualifie le quartier général des Témoins de Jéhovah d’extrémiste.

L'USCIRF appelle le gouvernement et le pouvoir judiciaire russes à respecter la liberté de religion ou de conviction et à mettre fin au harcèlement envers les Témoins de Jéhovah et d'autres mouvements religieux.

Pour plus d'informations, consultez le chapitre du Rapport annuel 2016 de l'USCIRF sur la Russie. Cliquez ici pour voir la version russe du chapitre.

La Coordination des Assocations et des Particuliers pour la Liberté de Conscience est une ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU

 Partager

Sommaire de la revue de presse

PUBLICATION CAP LIBERTE DE CONSCIENCE

La sujétion psychologique » une mine flottante juridique

FECRIS : ONG ou ONG Gouvernementale ?

Liberté de conscience : un état des lieux troublant

Les fonds publics sont-ils utlisés dans l'intérêt général ?


Accès aux documents administratifs

brochure de CAP LC : Les sectes un non-problème

 

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction