Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 
L'immunité naturelle
( Biocontact - Nov 2004 )
 


Biocontact réalise là un dossier de haute qualité comme à l’habitude, pluraliste et bien documenté, dont l’intérêt est de faire une synthèse sur les différentes voies et pratiques.

Habitudes et attitudes

Cette visite guidée commence par un tour d’horizon détaillé des aliments qui préservent et renforcent notre alimentation naturelle, ainsi que des conseils sur leur choix, leur consommation et leur préparation. Sont évoqués les " super-aliments ", ainsi que ceux qui posent problème, comme le lait de vache.

Suit le témoignage d’une séropositive qui a emprunté un certain nombre de voies telles la naturopathie, et qui a trouvé dans l’enseignement d’un maître guérisseur une unité, découvrant que " de cette confiance, de cette Force de Conscience et d’Amour naît réellement l’immunité ". Ce témoignage est complété par une description du programme " Life ", qui permet à des séropositifs de s’éduquer à la santé à l’aide d’éléments " psycho-neuro-immunologiques ", basés sur l’étude des survivants sidéens à long terme.

Vient une étude plus psychologique et philosophique de l’immunité conçue comme la reconnaissance entre le soi et le non-soi, montrant comment on peut utiliser la rencontre avec le non-soi pour se fortifier. " C’est en apprenant à me confronter à de petits adversaires, puis à d’autres de plus en plus forts, que je forge qui je suis. "

On voyage ensuite dans le monde des émotions, les émotions " positives " renforçant l’immunité. Le lien entre sexualité et immunité est alors abordé – la sexualité épanouie comme renforcement de l’immunité. On apprend également comment le mouvement physique, dès la première enfance, permet au cerveau d’ appréhender la réalité et de mieux coordonner le système hormonal, nerveux et immunitaire.

Hygiène du corps, défenses naturelles

Quid du jeûne ? Il peut constituer un puissant renfort de l’immunité naturelle, en décrassant le corps et en permettant aux organes d’accomplir leur fonctions.

On suit ensuite les traces de Pierre-Valentin Marchessau, père de la naturopathie, pour qui " si la théorie des microbes était vraie, il n’y aurait plus personne pour y croire ". La microbiologie des résistances fait une synthèse de la microbiologie des agressions (Pasteur, etc.) et de la microbiologie des mutations (Béchamp, Vincent), pour s’intéresser au terrain dans lequel se développent les microbes, virus et autres substances étrangères. Ce terrain dispose d’une force de contrôle, de direction, d’autodéfense et de réparation grâce à un système de liquides et de glandes.
Pour le naturopathe, aucune maladie ne peut être crée par un microbe, mais par un affaiblissement des barrières naturelles. Si le corps étranger passe les barrières de la peau et des muqueuses digestives, intestinales et respiratoires, premières défenses, alors viennent les mécanismes complexes des globules blancs et des anti-corps (protéines spécialisées).

Sans oublier la moelle des os, le thymus, la fièvre, la production d’interférons par les cellules, la rate et autres ganglions qui sont autant de tours de contrôles et de réservoirs de combattants.

Médecine allopathique, vaccination et sida Haut de page

Abordant le sujet controversé des vaccins, on rappelle que pour beaucoup de chercheurs, les microbes sont principalement endogènes et leurs fonction est de participer au maintien de la vie. Ce n’est que la rupture de l’équilibre métabolique qui provoque les maladies : or, l’immunité acquise par les maladies est bien meilleure que celle acquise par les vaccins, et elle est permanente.

Sylvie Simon vient alors nous rappeler que la stimulation artificielle et à outrance du système immunitaire épuise le système, sachant en outre que la présence importante d’anti-corps, comme souvent chez les sidéens, n’est pas toujours bon signe. Avant même la dernière campagne de vaccination contre l’hépatite B, de nombreuses publications scientifiques mettaient déjà en cause ces vaccinations dans l’apparition de scléroses en plaques, sans compter l’action de l’aluminium présent dans le vaccin, qui vient se loger dans les muscles, provoquant parfois des maladies.

Jean-Claude Roussez, auteur de " Sida, supercherie scientifique et arnaque humanitaire ", explore les causes chimiques de l’immuno-déficiences :

- les drogues, qui provoquent bien souvent un effondrement immunitaire, au nombre desquelles les " poppers ", véritables poisons improprement appelées aphrodisiaques.

- La pharmaco-chimie, avec les anti-rétroviraux, les antibiotiques, les glucocorticoïdes et les médicaments anti-rejets. La transfusion sanguine pose également problème par les phénomènes de rejets. De même les facteurs de coagulation, provoquant des dérèglements de l’immunité à long terme.

- La chimie organique : malnutritrion et sous-alimentation, excès de type alcool, et carences graves.

- Le stress, qui provoque des réactions chimiques

On s’étonne alors que la communauté scientifique ait plébiscité la cause virale pour le sida, un virus que personne n’a jamais prélevé sur un malade, alors que toutes les causes d’immuno-déficiences sont bien connues et suffisent à elles seules à expliquer la genèse du sida. (Tous les malades du sida sont des populations soumises à des facteurs immuno-dépresseurs, sans faire intervenir le VIH). Mais les laboratoires de recherche et les firmes pharmaceutiques se portent bien, c’est le principal !

Environnement Haut de page

Le dossier évoque ensuite le problème des pesticides, dont les effets sont nombreux : ils affaiblissent le système immunitaire, ouvrant la voie à de nombreuses maladies et cancers, réactions allergiques tels l’asthme, les réactions auto-immunes, une altération des fonctions immunitaires et une diminution des globules blancs.

Quelques remèdes et soutiens

L’immunité reposant au niveau physique sur un équilibre entre l’ouverture au monde (respiration , alimentation) et la discrimination (substances et hôtes indésirables), les fleurs de Bach visent également à un équilibre similaire sur le plan mental et émotionnel, en s’appuyant sur les propriétés énergétiques de la mémoire de l’eau. Ces élixirs visent à rééquilibrer les composantes émotionnelles et relationnelles. Tout problème relationnel, émotionnel ou mental se ramène à un déséquilibre entre les fonctions d’affirmation de soi et d’ouverture.

En ce qui concerne l’aide au fonctionnement immunitaire, le foie est en première ligne car il digère à la fois les aliments et doit s’occuper d’arrêter les toxines. Quand il est débordé, les substances toxiques ou improprement digérées passent dans le sang, imprègnent les muscles et tissus, ce qui peut déclencher des réactions auto-immunes. Certains légumes, anti-oxydants, acides aminés, Vitamines B, acides gras ainsi que certaines plantes permettent de détoxifier le foie.

Un très grand nombre de minéraux sont également essentiels au maintien de l’équilibre du sang et de l’immunité, évitant l’acidose. Un milieu trop acide précipite les maladies dégénératives, et réduit la taille du Thymus, qui gère la production des lymphocites. Le plasma marin ou plasma de Quinton, par exemple, apporte bon nombre de ces éléments nécessaires. Ces éléments sont souvent complémentaires et ne doivent donc pas être pris isolés. Une douzaines de plantes magiques (ginseng, guarana, shitaké, acérola, raisin, ortie et pourquoi pas le thé permettent de réveiller les défenses de l’organisme.

Ne pas oublier que le stress et le manque de sommeil produisent une baisse du système immunitaire.

Au total une bonne connaissance de notre organisme, des interrelations émotionnelles et mentales, et une hygiène de vie sont des garants d’une bonne santé. Rien de révolutionnaire, encore faut-il s’éduquer et appliquer ces principes.

Haut de page

Sommaire

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction