Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP Liberté de Conscience - liberté de religion- liberté thérapeutique

Communiqué de Presse :

MIVILUDES : UN DANGEREUX AMALGAME
POUSSANT A LA CHASSE AUX SORCIERES

POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE

29/10/10

 

 

POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE s’inquiètent à la lecture du guide édité par MILUVIDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) sur la protection des mineurs contre les dérives sectaires et tiennent à en mettre garde patients et médecins.

Un dangereux amalgame y est pratiqué entre l’utilisation répréhensible de pratiques sectaires visant à couper les jeunes patients d’un environnement médical optimal, entraînant des pertes de chances, et une pratique thérapeutique MOST éprouvée et prescrite au cas par cas par un médecin compétent.

Les auteurs y prônent le signalement aux autorités médicales des médecins utilisant des « pratiques non conventionnelles », leur faisant encourir de facto la radiation de l’ordre.


POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE s’insurgent à la lecture de ce document contre la présence permanente du spectre de l’arbitraire et de la délation, allant même jusqu’à recommander la perte du droit de garde d’un parent qui utiliserait ces « pratiques non conventionnelles » pour soigner ses enfants lors d’un divorce...

POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE tiennent à rappeler que les thérapeutiques MOST sont des thérapeutiques médicales à part entière administrées au quotidien par des médecins qualifiés, seules ou en complément de traitements classiques en fonction de la pathologie, permettant ainsi d’élargir l’arsenal thérapeutique.

Elles sont enseignées dans nos facultés sous forme de diplôme universitaire et pour certaines reconnues par l’Académie de Médecine ; des recommandations de la Haute Autorité de Santé commencent à y faire référence.

POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE renouvellent à MIVILUDES leur proposition d’expertise au sein de leur groupe qui ne présente aucune compétence en la matière pour donner un avis éclairé.

POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE tiennent aussi à rappeler que plus de 60% de la population française plébiscitent les thérapeutiques MOST et que MIVILUDES ne peut jeter ainsi l’opprobre sur toute cette frange de la population.

POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE, tout en demandant à tous de rester vigilants face à ce grave problème de société qu’est la dérive sectaire, ne peuvent accepter que son éradication soit le motif d’ouvrir une nouvelle chasse aux sorcières.

POLE MOST et L’UNION COLLEGIALE étudient le dépôt éventuel d’une plainte en diffamation et ouvrent ce jour une concertation nationale pour recueillir avis et soutien à ce sujet : cliquez sur ce lien pour vous brancher en ligne, télécharger le document et apporter vos commentaires.

Dr Meyer SABBAH
06 12 55 29 63

www.unioncollegiale.fr - www.polemost.fr

Partager

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

 

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté thérapeutique