Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP Liberté de Conscience - liberté de religion- liberté thérapeutique

Communiqué de Presse :

Le gouvernement français toujours silencieux

Kimbangu Mundele Piffer
leader du Mouvement Raëlien en France
06/05/2011

 

 

Le gouvernement français toujours silencieux alors que ce Raëlien, fonctionnaire FT/Orange, discriminé en raison de ses convictions religieuses, entame son 15ème jour de grève de la faim

Kimbangu Mundele Piffer, technicien depuis 32 ans chez FT/Orange (anciennement France-Télécom) et leader du Mouvement Raëlien en France, entame aujourd'hui son 15ème jour de grève de la faim, devant la Préfecture de Moselle, à Metz.

Après avoir eu accès à des lieux dits sensibles pendant des années, M. Piffer s’est vu du jour au lendemain interdit de travailler à la centrale nucléaire de Cattenom. Cela fait 6 ans qu’il demande aux autorités pourquoi il est soudain devenu persona non grata mais jusqu’ici il n’a reçu aucune réponse.

Brigitte Boisselier, Ph.D. et porte-parole du Mouvement Raëlien International, explique que « cette situation illustre le dangereux manque de respect dont sont victimes les membres des minorités religieuses en France. Personne au gouvernement n’a osé lui donner la raison de cette interdiction. Ils ont probablement peur d’être condamnés par la communauté Internationale en admettant que leur refus a été motivé par son appartenance religieuse, car ceci est bel et bien une atteinte aux Droits de l’Homme. »

Brigitte Boisselier ajoute qu'il est urgent de demander l'aide de la communauté internationale pour sauver le leader raëlien français en grève de la faim.

« Il ne cèdera pas dans la mesure où sa vie, ainsi que celle des Raëliens français, est devenue infernale. Je le connais : Il a atteint les limites du supportable en matière d’insultes. Il ne laissera pas sa religion et ses compagnons Raëliens se faire insulter plus longtemps par les instances gouvernementales ; je sais qu’il mourra s’ils n’admettent pas que c’était une erreur de lui supprimer l’accès à la centrale. »

Tout au long de la semaine, les Raëliens du monde entier, ont décidé de se rendre dans les ambassades françaises de leurs pays pour exprimer leur inquiétude quant à la santé de M. Piffer et à la sécurité de tous les Raëliens français.

« Depuis 20 ans, l’opinion publique est manipulée par le gouvernement français et par les médias qui font croire qu’il y a quelque 150 organisations religieuses ou philosophiques dangereuses dans le pays, parmi lesquelles le Mouvement Raëlien. » souligne Brigitte Boisselier. « Jamais sa dangerosité n’a été prouvée, jamais aucun crime n’a été rapporté, et malgré tout l’image négative est là, qui génère peur et méfiance dans le public et une réelle frustration parmi les Raëliens qui en ont plus qu’assez. »

« De nombreux Raëliens, dont moi, ont déjà quitté la France, pour pouvoir vivre leur religion en toute liberté » poursuit Brigitte Boisselier « mais, M. Piffer a choisi de rester et de se battre pour que son pays réapprenne le sens des mots ‘’Droits de l’Homme’’. Il a dit qu’il était prêt à mourir pour cela. Je souhaite de tout cœur que le gouvernement français cesse d’ignorer cette situation et lui donne enfin le minimum, c’est à dire une réponse à la question qu’il pose à juste titre depuis 6 ans : pourquoi suis-je indésirable à Cattenom ? »

Pour conclure, elle a précisé que plus de 80 000 Raëliens à travers le monde vont exprimer leur soutien à Kimbangu devant de nombreuses ambassades françaises cette semaine.

Pour en savoir plus sur cette action, contacter :

france@raelpress.org
http://fr.raelpress.org/
www.fr.raelianews.org

Partager

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

 

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté thérapeutique