Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

CAP Liberté de Conscience - liberté de religion- liberté thérapeutique

Communiqué de Presse :

Le bilan de 10 années de la loi About Picard
confirme que les sectes constituent en France un non-problème

CAP Liberté de Conscience
Président : Thierry Bécourt

25/10/2011

 

 

Au moment où une petite clique de députés se réunit pour célébrer 10 années d'une loi de nature liberticide destinée à détruire les nouveaux mouvements religieux, le bilan de la loi About-Picard est sans équivoque : une seule condamnation en 10 ans, d'après les recherches effectuées, pour un mouvement supposé sectaire, ce qui est un bilan bien maigre.

Alors que sous l'égide de la Miviludes et de son président Georges Fenech, une police spéciale a été créée contre les mouvements religieux, alors que les procureurs sont abreuvés de circulaires leur demandant de surveiller les mouvements religieux minoritaires, alors que l'Etat finance à 97 % l'association Unadfi qui fait preuve d'un fanatisme absolu pour dénoncer toute pensée hors norme, une seule condamnation a été prononcée pour abus de faiblesse et l'aurait sans doute été avant la loi About-Picard.

La conclusion s'impose : les sectes sont un non problème, comme l'avait signalé fort justement Emmanuelle Mignon, conseillère à l'Elysée. Il est temps que cette évidence soit reconnue et qu'on en finisse avec la chasse aux sorcières orchestrée par quelques députés dont certains ont des connections évidentes avec l'industrie pharmaceutique et qui passent leur temps à abreuver les médias et le gouvernement de mensonges grossiers pour faire croire en l'existence d'une menace imaginaire.

Au niveau international, ces mensonges ont dégradé l'image de la France qu'un rapport de l'Institut Pew, le quatrième think tank des Etats-Unis, place désormais dans le peloton de tête des pays ne respectant pas la liberté religieuse, avec l'Egypte, l'Iran et la Chine.

A l'occasion des 10 ans de la loi About-Picard, CAP Liberté de Conscience demande qu'une enquête soit ouverte sur les députés et sur la Miviludes pour attentat à l'image de la France à l'étranger et pour contre-vérités répétées qui discriminent des groupes religieux minoritaires.

Partager

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

 

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté thérapeutique