Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

Conseil Régional
Le Conseil régional finance une nouvelle liste
14/08/2007

 

Médecine douce et bien-être : halte aux charlatans

le 14-08-2007: Conseil Régional d'Ile de France

Pour lutter contre les sectes, la Région soutient l'élaboration d'un recensement de groupes qui s'abritent derrière le paravent des médecines douces. À l'heure où l'épanouissement personnel et les médecines douces connaissent un succès grandissant auprès des Français, de nombreuses sectes profitent de cet engouement pour attirer des adeptes.

Si les médecines douces telles que la sophrologie, l'acupuncture ou l'homéopathie sont des outils médicaux de qualité incontestable, des gourous peu scrupuleux, déguisés en thérapeutes, professeurs de Yoga ou voyants sévissent au détriment de personnes fragiles et des professionnels.

Pour lutter contre la menace de l'escroquerie morale, intellectuelle et financière de ces associations sectaires, il est devenu essentiel de recenser les groupes qui agissent sur les thèmes de la santé et du développement personnel.

Médicaments homéopathiques

C'est le travail qu'entend mener en Île-de-France l'Association pour la défense des familles et de l'individu (ADFI) qui rencontre de plus en plus de personnes victimes de ces petits groupes.

La Région lui octroie une subvention de 17.000 euros par an durant trois ans pour mener à bien cette étude qui permettra de mieux connaître les pratiques de ces groupes et leur implantation en Île-de-France. Avec le concours d'un médecin et d'un psychologue, l'association devrait parvenir à lister une centaine de groupe par année de programme.

Le rôle de L'ADFI est de prévenir et de défendre les citoyens contre les pratiques exercées par des groupes, mouvements ou organisations à caractère de sectes destructrices, qui portent gravement atteinte aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales. L'association accueille les victimes de sectes et leurs proches. Elle informe sur les mouvements sectaires et dispense une aide psychologique au cours d'entretiens individuels et de groupes de parole. Au cours de l'année 2006, ADFI a traité 2.800 appels.

Sommaire de la revue de presse

Haut de page

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction