Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
   
 

MAFIA ou DÉMOCRATIE

 


Par Christian Cotten et Alejandro Jodorowski, publié chez Louise Courteau - octobre 2003

Difficile de résumer ce livre foisonnant mais très clair où la poésie du réalisateur de " La montagne sacrée ", film culte, vient ponctuer les 60 essais percutants de Christian Cotten. Car le créateur du mouvement " Politique de Vie " veut nous offrir ainsi les rêves et les espoirs de " deux prophètes fous ", ainsi que " la liberté de la poésie, culture refuge de la pensée ".

Economie, santé, pouvoir, psychosociologie, spiritualité, alimentation, science, médias, justice, peu de domaines échappent à cet observateur engagé, qui dénonce les mensonges et les orthodoxies castratrices de la France d'aujourd'hui, tout en se faisant l'écho d'utopies et de solutions concrètes novatrices ; il propose lui-même des pistes, sans jamais tomber dans un prêt à penser quelconque.

Selon C. Cotten, imagination, courage et démocratie participative doivent être les lignes fortes de ce combat. Il prône le métissage des idées et des chapelles, contre " l'endogamie intellectuelle " au sein de laquelle se reproduisent les " élites " gouvernantes, incapables d'appréhender les créations culturelles naissantes et facilement inféodées aux grands pouvoirs financiers. Ainsi, l'ensemble de notre culture française est passée en revue.

Pour l'Education Nationale, il propose ni plus ni moins de libérer les centaines de milliers d'instituteurs et de professeurs de la Grande Secte où ils sont rentrés tous petits et d'où ils ne sont jamais sortis (beaucoup plus facile d'y entrer, parfois de force, que d'en sortir !). Puis organiser des écoles véritablement libres, dans lesquelles l'art d'enseigner redeviendrait un acte créateur inventant le futur. Les expériences novatrices et les savoir-faire pédagogiques ne manquent pas dans la riche culture enseignante française, il manque juste le souffle de la liberté.

Face à un monde pétri d'un matérialisme financier violent dans lequel évoluent des individus -consommateurs atomisés, numérisés et taxés, la tribu est un maillon social vital, indispensable à l'épanouissement de l'individu. Témoin de " la créativité intellectuelle qui sous-tend l'émergence de toues les " sectes " depuis une trentaine d'année ", l'auteur y voit un signe de bonne santé de la société. Chaque individu devrait pouvoir choisir d'appartenir successivement ou en même temps à de multiples " sectes " (tribus, ou encore " minorités "), car " croisements culturels multidimensionnels et multi-appartenance identitaire tribale sont les corollaires de la souveraineté de la conscience ".

Santé physique et psychique ? " Les citoyens des plus grandes 'démocraties du monde', nourris aux molécules chimiques du bonheur permanent, la France en tête, perdent subrepticement leurs libertés politiques fondamentales, liberté de conscience, liberté de penser, liberté de dure ou liberté thérapeutique. "Haut de page

Pour critique qu'il soit vis-à-vis de notre culture, l'auteur ne perd pas espoir que la France, parmi les premier producteurs de prophètes en tous genres, pourrait un jour capitaliser sur sa réputation passée et jouer un rôle dans une rupture culturelle indispensable. En s'appuyant en particulier sur la laïcité, cette très belle de la République, qui est précisément la neutralité et non la domination d'une pensée matérialiste vendue comme seule rationnelle.

En attendant, on se gausse à l'étranger de la France comme " le dernier des pays de l'Est ".

La presse en France est majoritairement soumise aux " services ", les journalistes ayant besoin du sceau des Renseignements Généraux pour obtenir et conserver une carte de presse. D'où l'importance stratégique d'Internet qui contourne les filtres cachés de l'information.

Face à la " paranoïa " (victime, persécuteur, sauveur) et la " pronoïa " (permissivité, puissance, confiance dans la Providence, angélisme), se trouvent les " guerriers spirituels ", probablement l'honnête homme de temps modernes, qui savent en toute lucidité, utiliser les armes de la connaissance, de l'information juste et du droit pour faire face à la barbarie et au pouvoir démesuré des prédateurs.

Quand à notre universalisme français, force est de constater qu'il s'est bien souvent manifesté par des comportements colonisateurs et dominateurs, bien peu respectueux des Droits de l'Homme dont nous sommes si fiers.

C. Cotten en appelle à une VIè République. Pour donner à la politique la dimension sacrée dont elle a besoin, pour faire face aux guerres criminelles ou économiques des prédateurs qui dirigent nos états tout autour de la planète. Harmoniser politique au masculin et pouvoir du féminin.

En particulier, on peut noter cette " spécificité " ahurissante du " Pays des droits de l'homme " qui n'est pas ... une démocratie ! En effet, suivant l'article 16 de " notre " Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen du 26 Août 1789, " toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de constitution. " Or, l'article 5 de l'ordonnance de Décembre 58 qui fonde la magistrature actuelle place de fait la justice sous le contrôle du Pouvoir Exécutif, faisant de la France un des seuls pays occidentaux à ne pas respecter le b-a-ba de la démocratie.Haut de page

Reprenant un thème qui lui est cher - pour en avoir fait l'expérience -l'auteur fustige les injures, diffamations et persécutions sociales sous le vocable infamant de " secte ", dénigrant de nos jours des pans entiers de notre culture française. Les méthodes de délation anonymes, de diffamation du rapport parlementaire, les marchés truqués et les harcèlements administratifs, l'action souterraine des RGS.

Mafia ou démocratie ? Faites votre choix intérieur. L'extérieur alors sera le reflet de l'intérieur.

Réconcilier la politique avec la démocratie, la République avec les libertés.

Mais ce n'est pas une raison pour se réfugier au fond de sa grotte d'érudit pour méditer ; le travail dans la réalité ordinaire reste encore et toujours à faire... là est l'avenir de la politique réconciliée avec la démocratie.

Christian Cotten nous livre enfin également 20 textes de combats politiques, médiatiques, (sa présence à l'émission de Dechavannes), d'enquêtes, ses procès (partie civile pour défendre les victimes du massacre de l'OTS, contre l'administration). On y trouve les résultats de ses enquêtes sur le financement douteux des partis politiques, les liens de certains milieux avec la mafia et les implications probables de l'OTS. Affaires Schuller, Peugeot, Beljanski, affaires de diffamation, affaires de pédophilie étouffées, jusqu'à sa propre affaire où sa société de formation fut littéralement détruite par une action concertée - et éminemment mensongère - des " anti-sectes ". Autant de procès hautement symboliques où l'auteur s'est impliqué, jusqu'à se constituer parfois partie civile.

Après cette éloquente démonstration des dysfonctionnements de notre société, il nous conduit naturellement à un projet dans lequel il énonce des principes pour une VIè République des libertés, avec 6 petits bonheurs, 7 fées et 7 anges.

Souhaitons que Christian Cotten continue son combat avec la même énergie, et puisse trouver le soutien de nombreux autres " guerriers spirituels " pour sortir notre civilisation d'un déclin spirituel inexorable. Haut de page

 

Sommaire des Points de vue