Coordination des Associations et Particuliers pour la Liberté de Conscience
Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience
line
CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction
 
actualites
enquetes
revue de presse
vos droits
Aidez-nous
futur
publications
Point de vue
liens / links
telechargements
contacts
english version
CAP LC 2012
www.coordiap.com

Ecrivez-nous : 37, rue St Léonard 44000 Nantes

contact@coordiap.com
 
 
shim  
 

European Raelian Movement
Déclaration sur la discrimination religieuse

octobre 2008

 
osce-liberté-de-conscience

European Raelian Movement

Déclaration sur la discrimination religieuse

Madame, Monsieur le Député Européen,

Le traité de Lisbonne offre un cadre juridique au dialogue entre Églises et Institutions Européennes. Le 8 mai dernier, le Parlement européen a adopté une résolution très importante bien que passée totalement inaperçue en France. Par 318 voix contre 117, les députés ont décidé que les religions et mouvement minoritaires " non conventionnels " (qui sont définis en France par l'appellation " sectes ") devenaient maintenant des " partenaires " à part entière (article 15 de la nouvelle convention, remplaçant les articles 51 et 52).

Cette situation induit que désormais tout État membre de l'Union, telle que la France, refusant d'appliquer cette résolution sera dans l'illégalité, de même que subventionner des associations anti-sectes devient illégal, tout comme l'usage du terme " secte ".

C’est dans ce contexte particulier, Madame, Monsieur le Député Européen, que nous faisons appel à vous et a l’ensemble des autres membres de la Commission Européenne qui par son indépendance incarne l’intérêt commun et n’est soumis à aucune injonction de l’un ou l’autre des États membres.

Nous sollicitons d’engager avec vous un partenariat de réflexion pour clarifier la situation des différents Mouvements Religieux et Philosophiques Minoritaires en France et en Europe.

La France est un pays qui a depuis bien longtemps oublié qu’elle fut le berceau de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Dans ce pays les membres des Minorités Philosophiques et Religieuses sont traités comme des sous citoyens et des lois d’exceptions ont été votées qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire qu’il faut supprimer en déplaise à certains.

Texte intégral


Sommaire point de vue

CAPLC - CAP pour la Liberté de Conscience - Liberté de Religion - Liberté de Conviction